102 Detroit Pistons DET
90 Charlotte Hornets CHA
104 Indiana Pacers IND
131 Brooklyn Nets BKN
116 Orlando Magic ORL
109 Miami Heat MIA
100 Boston Celtics BOS
108 Milwaukee Bucks MIL
103 Memphis Grizzlies MEM
91 New Orleans Pelicans NOP
76 Phoenix Suns PHO
124 Portland Trail Blazers POR
111 Dallas Mavericks DAL
117 Atlanta Hawks ATL
106 Utah Jazz UTA
96 Denver Nuggets DEN
100 Sacramento Kings SAC
105 Houston Rockets HOU
107 San Antonio Spurs SAS
99 Minnesota Timberwolves MIN
120 Washington Wizards WAS
115 Philadelphie Sixers PHI

Alexis Rabutépar Alexis Rabuté    

Al Jefferson veut devenir plus mobile pour durer. Du coup, il a perdu près de 18 kilos cet été, il pèse maintenant 125 kilos.

Al Jefferson commence à se reprendre en main. Afin de pouvoir continuer à rester compétitif en NBA, le pivot des Indiana Pacers s’est mis à perdre du poids. Il est revenu avec 18 kilos en moins.

La saison passée, Big Al a été l’ombre de lui-même. Avec seulement 8,1 points de moyenne, il n’avait jamais été aussi peu productif depuis 2006, soit sa saison sophomore. Un mauvais souvenir qu’il veut vite oublier.

« J’essaye de ne pas y penser car ce n’est pas quelque chose dont je veux me rappeler », avoue Jefferson. « Si j’étais satisfait de la saison dernière, ça montrerait quel type de personne je serai. Mais je ne suis pas comme ça. »

Par conséquent, le pivot a changé ses habitudes. A son arrivée aux Pacers l’année dernière, il pesait tout de même 147 kilos ! Jefferson a perdu 18 kilos durant la saison puis 9 autre durant l’été.

« Je me sens beaucoup mieux, je bouge beaucoup mieux. Ça a enlevé du poids des articulations. J’ai lu un passage du livre de Tim Duncan. Maintenant j’ai 32 et j’ai remarqué que quand il est arrivé à la trentaine, il a commencé à s’amincir. Cela l’a amené à un autre niveau et c’est quelque chose que je devais faire », raconte-t-il.

Al Jefferson pourrait encore avoir un rôle à jouer cette saison. Derrière la jeune paire Myles Turner - Domantas Sabonis, il a l’occasion de jouer les mentors.