Accédez à BasketSession.com

Le réveil d’Andrew Bogut

Andrew Bogut a réalisé une première mi-temps dantesque hier. Son énergie a déteint sur tous les Warriors, en passe d’accéder au second tour.

Andrew Bogut Golden State WarriorsPour compenser l’absence de David Lee, les Warriors avaient besoin qu’Andrew Bogut retrouve un semblant de son niveau de jeu d’antan. Il fût une époque où le pivot australien martyrisait les intérieurs adverses de la ligue à coups de dunks et de post-up. Hier, le fantôme du numéro un de la draft 2005 a resurgi, chassant le blême sosie de lui-même, présent depuis son retour de blessure. Enragé, il s’est lancé dans un combat de trash-talking et de posters avec JaVale McGee pour apporter sa pierre à l’édifice du succès des Warriors. Mark Jackson avait prévenu en fin de saison que le vrai Bogut n’avait pas encore pointé le bout de son nez malgré des performances intéressantes en fin d’exercice. Hier, Festus Ezeli n’a pu que corroborer les propos de son coach.

« C’est ce qu’il peut donner quand il est en bonne santé. C’est un monstre », s’est exclamé le rookie de Golden State au Mercury News.

L’absence de Lee est sûrement la cause principale de ce réveil soudain. Sans l’ailier-fort All-Star, Bogut bénéficie d’un plus grand nombre de ballons dans la raquette.

« Toute la série et, surtout lorsque David Lee s’est blessé, il a réalisé que c’était de l’ordre du « réussir ou mourir ». Nous avions besoin qu’il soit le Andrew Bogut que nous avons fait venir. Hier, il a été vicieux, mauvais, il a été notre moteur. Je suis sûr qu’il est allé dunker sur McGee car il s’est souvenu qu’il s’était fait dunker dessus. C’était un grand moment pour nous », a félicité Mark Jackson.

Ce dunk rageur sur la truffe de McGee est plus qu’une simple action d’éclat. Après s’être fait humilié, il a répondu par la même voie et signe son retour au niveau où on l’attendait à Golden State. Plus qu’une ligne de stats, Andrew a impressionné par son énergie. On l’a vu plonger pour sauver un ballon, réceptionner un alley-oop lancé par Curry, et même donner une passe dans le dos pour Jarrett Jack ouvert dans le corner. Il a installé le ton pour le reste de la rencontre en début de match.

« Bogut a été incroyable. Il a donné le ton avec quelques gros dunks, mais il a également pénétré vers le cercle, contré des tirs importants. Il faisait tout bien en première mi-temps et c’était énorme pour nous. Il nous a emmené dans son sillage », s’extasiait Draymond Green après la victoire des siens.

Il paraissait essoufflé par moment tant il hurlait après chaque dunk réussi. Sa forme physique n’est pas encore rayonnante, mais les playoffs lui insuffle de l’adrénaline suffisante pour tenir 25 minutes à fond. En deuxième mi-temps, Jackson a préféré le préserver. Curry a pris les choses en main. Pour Bogut, l’essentiel était assuré : la victoire et l’assurance que ses coéquipiers pourront compter sur lui désormais. 

La première mi-temps d’Andrew Bogut

Ses stats

Date Opponent Result MIN FGM-A 3PM-A FTM-A OFF DEF REB AST STL BLK TO PF PTS
Playoffs
Apr 28 vs. DEN1 W 115 – 101 26 6 – 9 0 – 0 0 – 2 3 2 5 1 1 2 3 3 12
Tags : ,
Commenter
Journaliste en basket-casquette. Exilé à Los Angeles pour des raisons météorologiques.

Commentaires (6)

  1. cr7 back2back

    la pore d androu bogueutte est importemps pour la kalification des ouarriores au 2nd toure

    • CacaDur

      c'est fait exprès la non ?! lol

    • jet.Terry

      Là, ce n'est pas possible que ce ne soit pas fait volontairement…

    • Goldfinger

      Là je te trouve enorme mec :) Tu m'as tué!!

  2. Johnny Haliday

    pa trop fatigué lol ??

  3. !!!

    Les warriors peuvent passer un palier. Chaud pour les spurs ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>