Les Bucks n'ont pas laissé la moindre chance aux Raptors dans le game 3. Sans pitié d'entrée de jeu, les joueurs de Jason Kidd ont torpillé Toronto et mènent 2-1 dans la série.

Toronto ne fait décidément plus peur à grand monde. Les finalistes de la Conférence Est en 2016 ont été écrasés sur le parquet de Milwaukee dans le game 3 de la série du 1er tour des playoffs entre les deux équipes. On s'attendait à une partie serrée après le réveil des Raptors dans le game 3, mais la rencontre a vite tourné au vinaigre pour les Canadiens. Collectivement dépassés et jamais sauvés par leurs deux individualités majeures (DeMar DeRozan à 0/8 et Kyle Lowry à 13 points), les hommes de Dwane Casey sont en train de se diriger vers un upset en leur défaveur.

Les Bucks n'ont même pas donné l'impression de puiser dans leurs réserves et l'avance considérable dont ils disposaient déjà très tôt dans le match (+27 à la pause) grâce entre autres à Khris Middleton (20 points) a permis à Jason Kidd de ménager ses ouailles.

"On a été pris à la gorge. Il n'y a aucun aspect de notre jeu que l'on a pu exprimer ce soir", a déploré Casey après le match.

Les Bucks mènent désormais 2-1 dans cette série, avec la possibilité de confirmer leur break dimanche devant leur public du Bradley Center. Pour rappel, Milwaukee n'a plus gagné de série de playoffs depuis 2001.