Dennis Rodman à Rome pour rencontrer le nouveau Pape

Dennis Rodman s’est rendu à Rome pour rencontrer le nouveau Pape. Le Worm se prend pour un ambassadeur de la paix.

Dennis RodmanDennis Rodman jouit apparemment d’un passe-droit dans le monde entier. Après un voyage controversé en Corée du Nord, le quintuple champion NBA s’est rendu à Rome pour rencontrer le nouveau pape.

« Je veux être partout dans le monde où l’on a besoin de moi. Je veux répandre un message de paix et d’amour partout dans le monde » a déclaré l’ex-meilleur défenseur de la ligue à Sports Illustrated.

Le Worm pourrait attendre plus longtemps que prévu, le conclave n’ayant pu élire le nouveau Pape hier au Vatican. S’il a pu rencontrer Kim Jong Un, un des dictateurs les plus féroces au monde, sera-t-il à même de serrer la main du nouveau chef de l’Eglise ? En tout cas, Rodman se sent pousser des ailes d’ambassadeurs de la paix dans le monde. Par ailleurs, il a annoncé qu’il comptait repasser en Corée du nord cet été, pour ses vacances. La première visite n’avait pas du tout plu à David Stern.

« Je pense que c’est ridicule. Je pense que si vous allez rencontrer quelqu’un avec un rapport sur les droits de l’Homme, des essais nucléaires insouciants, de la contrefaçon de dollars, de l’export de produits horribles, peu importe ce qu’il exporte, affamant son peuple, et les enfermant, vous devez le faire en conjonction avec le département d’Etat et un agenda à respecter. Sinon, vous ne devez pas y aller. »

Rodman n’en finira jamais de nous surprendre. Stern non plus.

Tags :
Commenter
Journaliste en basket-casquette. Exilé à Los Angeles pour des raisons météorologiques.

Commentaires (16)