Shaï Mamoupar Shaï Mamou    

Draymond Green a trouvé à qui parler en termes de chambrage lors du game 1 entre Golden State et Portland. Du trashtalk, oui, mais dans la bonne humeur !

Draymond GreenSi vous avez suivi le game 1 de la série entre Golden State et Portland, vous avez probablement remarqué que Draymond Green, Damian Lillard et CJ McCollum avaient la langue bien pendue. Rien d'étonnant pour le premier, adepte du trashtalk depuis le berceau, un peu plus pour les deux Blazers. Pour autant, aucun beef n'est à l'horizon entre les trois hommes, qui se sont tous expliqués au micro d'ESPN sur les séquences de chambrage de cette première rencontre à Oakland.

Damian Lillard : "Le trashtalk de Draymond va simplement me faire élever mon niveau de jeu. Je prends ça comme un défi et je vais y répondre. La présence de Draymond de leur côté augmente quoi qu'il arrive le niveau d'intensité. La preuve c'est que même moi qui ne pratique pas le trashtalk, j'ai dit pas mal de trucs pendant ce match..."

Draymond Green : "McCollum m'a dit que je devais muscler davantage mes mollets après mon dunk raté. On s'est parlé pendant tout le match mais il y a un respect mutuel, on se connaît. Personne ne manque de respect à qui que ce soit, on s'amuse. Ils marquent, ils me parlent. Je marque, je leur parle. Je foire un dunk, on me dit de muscler mes mollets. C'est bien plus fun comme ça".

CJ McCollum : "On ne parle pas des mères ou d'autres choses méchantes. Simplement, si l'un parle, l'autre répond. On est là pour représenter nos équipes, nos quartiers".

Voilà une composante sympathique qui rend cette série encore plus attrayante !