103 Los Angeles Lakers LAL
94 Chicago Bulls CHI

Antoine Pimmelpar Antoine Pimmel 

Deux belles affiches au menu du jour à l'Eurobasket, notamment le bouillant Grèce-Russie.

Eurobasket 2017, le programme du mercredi

Grèce – Russie à 17h45

Les deux équipes surprises ! La Grèce n’était pas attendue à ce stade de la compétition, la faute à ses absents (surtout Giannis Antetokounmpo) et à un premier tour presque plus poussif que celui de l’équipe de France. Mais les Grecs restent les Grecs et ont été capables d'élever le niveau et l'intensité à un degré maximal pour se frayer un chemin jusque-là. Leur match contre la Lituanie au tour précédent a été un modèle d'abnégation. Kostas Sloukas tient la forme et sera l'arme offensive principale de ce groupe pour faire tomber les Russes.

Les Russes, justement, avaient pris l’habitude de noyer leur chagrin à la vodka après chaque match depuis 2013. Ils sirotent toujours, mais pour célébrer cette fois. Portée par un Alexey Shved incandescent (l'ancien joueur des Wolves a fini meilleur marqueur de TOUS les matches de la Russie depuis le début de la compétition), la sélection est revenue en force sur le devant de la scène européenne. Elle a même éliminé la Croatie au tour précédent alors qu'elle n'était pas forcément favorite.

Deux nations légendaires du continent en plein renouveau, mais une seule place en demi-finale. Le choc va valoir le coup d'oeil et même plus.

Italie – Serbie à 20h30

La Serbie est du genre à se faire peur et l’Italie est capable de tout. Ce quart de finale s’annonce plus indécis qu’il n’y paraît, même si on n'osera pas miser le moindre dinar contre la troupe de Sasha Djordjevic. Même sans Milos Teodosic et Miroslav Raduljica notamment, la Serbie est redevenue une nation régulière au très haut niveau et ne peut décemment manquer l'occasion d'atteindre à nouveau le dernier carré.

Bogdan Bogdanovic et la tour de contrôle Boban Marjanovic sont a priori des atout suffisants pour calmer l'enthousiasme italien. La Squadra Azzurra, privée de Danilo Gallinari, s'appuiera quand même sur ses briscards Marco Belinelli et Luigi Datome pour tenter de créer la surprise.