Gerald Wallace retrouve peu à peu sa confiance perdue

Gerald Wallace se sent mieux en attaque depuis deux matches. Le joueur, qui avait avoué son manque de confiance en lui, est à nouveau adroit et décisif.

Gerald WallaceLes dernières minutes du quatrième QT entre les Brooklyn Nets et les Chicago Bulls ont une nouvelle fois été intense. Alors que les joueurs de Tom Thibodeau revenaient dans le match, les Nets avaient besoin d’un scoreur. Pas vraiment la spécialité de Gerald Wallace, qui s’interrogeait encore publiquement sur son rôle au sein de l’équipe il y a quelques jours. Un premier tir à trois-points dans le corner puis une interception suivi d’un dunk et en l’espace d’une poignée de seconde l’ailier bondissant des Nets a repris confiance, éteignant au passage les espoirs de succès des Bulls.

« Je n’ai pas hésité. J’étais dans le flow du match. C’est ce que j’essaye de faire en plus par rapport à la saison (régulière) : rester agressif et offensif », explique Gerald Wallace à The Chicago Tribune.

Limité en temps de jeu lors des deux premières rencontres en raison d’un apport offensif quasi inexistant, le vétéran s’est relancé – paradoxalement – lors du match 4 perdu par Brooklyn. En 48 minutes, Gerald Wallace avait combiné 17 points et 9 rebonds. Il a notamment inscrit deux tirs à trois-points, à chaque fois à un moment clé du match. Et surtout il est, avec Reggie Evans, le seul joueur des Nets à avoir un différentiel de points positif sur la rencontre.

Le joueur de 30 ans a récidivé hier soir, avec 12 points inscrits à 5/8 aux tirs (2/4) à trois-points. Dans son sillage, c’est l’ensemble de l’effectif de Brooklyn qui reprend confiance :

« On a le sentiment qu’on est meilleurs qu’eux », assure Gerald Wallace. « On a le sentiment que l’on a laissé filer des matches, que l’on peut aussi gagner trois matches de suite comme ils l’ont fait. »

De toute manière, les Brooklyn Nets n’ont plus le choix. Menés trois victoires à deux, les coéquipiers de Deron Williams sont dos au mur. En revanche, leur moral a sacrément gonflé avec la victoire importante décrochée hier. Si Gerald Wallace continue sur sa lancée, il apportera forcément un boost offensif aux troupes de P.J Carlesimo. Les Bulls ne pourront plus se contenter de défendre sur D-Will, Brook Lopez et Joe Johnson, quitte à laisser les deux autres joueurs du cinq libres de tout marquage. De bon augure pour la franchise avant un match à Chicago qui s’annonce déjà très tendu.

Tags : ,
Commenter

Commentaires (5)

  1. Mogwaimaster

    Le Vétérant … de 30 ans … putain j'prends un coup de vieux là !!!

  2. Back 2 Back

    c'est bien pour brooklyn pour le match 6

    • DoDO

      T'es mon nouveau chouchou!!!

  3. MalikJohnson

    Elle ne devait pas être bien loin sa confiance…

  4. henrry99

    C'est un peu gros de dire que son match 4 a été réussit, il y a quand même eu du Hack a Gerald Wallace, c'est quand même la loose pour un poste 3, surtout que ça a bien fonctionné pour les Bulls.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>