Alexis Rabutépar Alexis Rabuté    

La rééducation de Jabari Parker se passe bien. Son nouveau GM Jon Horst semble confiant, même s’il émet encore des réserves.

La carrière de Jabari Parker ne cesse d’être freinée par de graves blessures. L’an dernier, il a de nouveau été victime d’une rupture des ligaments croisés. Mais son GM Jon Horst se veut confiant à son sujet.

En février 2017, Parker a subi pour la seconde fois ce type de blessure. Un énorme coup dur qui ne l’aurait tout de même pas abattu. L’ailier des Milwaukee Bucks travaille dur pour revenir.

« Physiquement, mentalement, c’est énorme ce qu’il fait. Son corps semble fantastique », s’enthousiasme Jon Horst. « Il va revenir meilleur, plus rapide, plus fort. Si vous le voyez maintenant, vous comprendriez ça. »

Des nouvelles rassurantes pour Jabari Parker mais tout n’est pas rose pour autant. Il lui reste encore beaucoup de travail à accomplir avant de refouler les parquets NBA. Horst ne semble d’ailleurs pas vouloir presser son retour.

« C’est un garçon de 22 ans qui est un des meilleurs jeunes talents de la ligue, il faut s’assurer qu’il revienne de la bonne façon physiquement », explique le GM. « Nous savons que nous n’allons pas avoir Jabari pendant une période importante. Mais comme nous avons fait avec Khris (Middleton) en début de saison dernière, nous avons été capables de résister à la tempête. »

Nul doute que la franchise va tout de même avoir hâte de revoir Parker sous le maillot des Bucks. Mais l’équipe l’a montré l’an dernier, elle a de quoi être compétitif même sans lui.