Jerry Stackhouse estime que David Stern doit trouver un contrat pour Jason Collins

Jason Collins est Free Agent cet été. Son ami, Jerry Stackhouse fait le forcing pour qu’il retrouve un contrat avec une équipe NBA.

stackhouse-BIGAprès avoir fait son coming-out, Jason Collins peut désormais se tourner vers son activité professionnel et préparer au mieux sa treizième saison NBA. Mais d’abord il faudra… trouver un contrat. En effet, le journeyman de 34 ans est Free Agent cet été et pourrait peiner à trouver une nouvelle franchise. Son ancien coéquipier et ami, Jerry Stackhouse, espère que les GM ne seront pas fermés d’esprit :

« Il n’est peut-être pas le meilleur choix pour votre équipe de basket, mais il l’est pour ce que à quoi nous voulons aspirer en tant que ligue. Donc j’espère que s’il a une chance (de rejoindre une équipe), notre commissionnaire, qui part en février, appuiera sa demande. C’est une bonne opportunité (pour la NBA) », explique Stack au NY Daily News.

Néanmoins, la plupart des observateurs précisent que Jason Collins risque de se retrouver sans contrat, non pas en raison de son orientation sexuelle mais plutôt de son âge. Le vétéran n’a joué que 38 matches la saison dernière (10 minutes en moyenne). Jerry Stackhouse le sait mais insiste donc bien sur la nécessité pour la ligue de se placer en exemple pour les sports US.

Charles Barkley avait justement précisé hier que « la famille NBA ne rejetait pas les homosexuels » accentuant le fait que si Jason Collins ne retrouve pas de contrat, ce ne soit bien qu’en raison de son âge.

Tags : ,
Commenter
    - administrator
Marlo Stanfield avec un stylo et une feuille. Fervent défenseur de Paul Pierce, Kawhi Leonard et Nick Young.

Commentaires (29)