Joakim Noah : Leader With Attitude

A 28 ans, Joakim Noah prend une nouvelle dimension en NBA. Devenu All-Star, il est aujourd’hui le leader incontesté des Chicago Bulls.

Joakim Noah Chicago Bulls

Joakim Noah est un energizer. Le genre de mec capable de transcender toute son équipe par son intensité dans le jeu. Le genre de mec capable, sur une action, un contre, un dunk, de transmettre son émotion et donner confiance à tous ses coéquipiers. Le genre de mec avec qui on peut partir au combat l’esprit tranquille. Pour faire simple, Joakim Noah est aujourd’hui plus qu’un simple joueur des Chicago Bulls, il en est devenu le leader.

On peut trouver plusieurs explications à cette mue progressive de Jooks au sein de la franchise aux six titres de champions NBA. Dès son passage à l’université de Florida, Noah s’est montré capable d’endosser des responsabilités, avec à la clé deux titres NCAA. Décrié à son arrivée à Chicago, le Français est aujourd’hui un All-Star. Une récompense logique au vue de sa saison et de son changement de statut.

Lorsque Joakim Noah est sur le terrain, cela s’entend. Il crie, frappe du poing, il gesticule. Une rage de vaincre communicative pour tous ses coéquipiers, comme l’explique Tom Thibodeau à ESPN.

« La façon dont il joue inspire tout le reste de l’équipe. A chaque fois qu’un gars fait de gros efforts, cela inspire mais plus encore cela unit. Et il sait faire ce genre de choses. A chaque fois que vous voyez une grosse action, cela motive l’équipe. Souvent les gens parlent de notre émotion. Et je pense que l’émotion vient de là. »

Joakim Noah Chicago BullsLe comportement sur le terrain de Joakim Noah est parfaitement complémentaire avec celui de Derrick Rose, visage désigné de la franchise, très calme et discret sur et en dehors des parquets. Le plus jeune MVP de l’histoire de la NBA est toujours convalescent, sans aucune date de retour précise pour l’instant. En son absence, les temps changent pour Chicago. Après deux années au top de la ligue, les Bulls bataillent dans la Conférence Est.

Qui peut alors, mieux que Noah, pousser les taureaux au combat pour accrocher le meilleur spot possible en playoffs ? Sur le parquet, le fils de Yannick est partout : en défense où il collectionne les blocks (11 au total face à Philadelphie lors d’un triple-double historique, 23 pts et 21 rbds en prime) et les interceptions, mais aussi en attaque. Elle est peut être d’ailleurs là, la principale évolution. Souvent présenté comme un joueur fruste offensivement, Joakim Noah marque de plus en plus et, pour son coéquipier, Carlos Boozer, cela ne peut être que bénéfique pour les Bulls :

« Quand Jo est agressif, qu’il va au panier et qu’il rentre ses jump shoots, les autres équipes ne savent plus quoi faire. » Boozer

« La plupart de nos adversaires ne s’attendent pas à ce que Jo prenne des tirs. Quand il est agressif, qu’il va au panier et qu’il rentre ses jump shoots, les autres équipes ne savent plus quoi faire car il y a cinq gars sur le terrain qui peuvent marquer des paniers. Cela nous rend bien meilleur offensivement. »

Lorsque Joakim Noah prend 10 tirs ou plus, les Bulls ont un bilan plus que flatteur : 22 victoires et 7 défaites. Lorsqu’il marque plus de 20 points, c’est simple, Chicago ne perd pas (7-0). Les espaces créés lors de ses pénétrations profitent aux shooteurs des Bulls, qu’il s’agisse de Boozer à 4-5 mètres ou Hinrich, Belinelli et consorts longue distance. Ce qui rend Joakim Noah si spécial sur le terrain, ce n’est pas son geste de tir horrible, ni sa capacité à marquer des points mais bien sa présence, son activité dans tous les secteurs du jeu.

« Ce sont toutes les petites choses qui mènent à la victoire. Une balle perdue par-ci, un passage en force provoqué, un contre. La manière dont vous vous comportez sur le terrain est la meilleure façon d’être un leader », explique Thibodeau.

Joakim-Noah-UNE-390En l’absence de Rose, Hamilton et Gibson et avec un Luol Deng diminué, une certaine Noah-dépendance se crée à Chicago. Cette dépendance à un coût : le temps de jeu et donc la santé de Joakim. Blessé à la voûte plantaire, le pivot joue plus de 38 minutes par match. Une gestion des stars plutôt propre à Tom Thibodeau. Mais Jooks est un guerrier et, lorsqu’on l’interroge à ce sujet, il préfère en plaisanter :

« Des fois ce n’est pas pendant le match mais le lendemain que c’est le plus douloureux (son pied). Nous avons un super coach mais il ne comprend pas le sens du mot ‘repos’. Mais tout va bien. Nous voulons gagner, donc c’est bon. »

A l’instar de la grande majorité des sportifs professionnels, Joakim Noah est un compétiteur, un passionné, il vit pour son sport et à travers son sport. Mais que pense le principal intéressé sur son niveau de jeu actuel ?

« J’essaye de bien jouer chaque soir. Jouer avec passion et émotion. C’est mon style de jeu. »

En attendant un éventuel retour de Derrick Rose, les Bulls sont bien gardés. Joakim Noah veille au grain.

Les statistiques de Joakim Noah

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 CHI 56 56 38.3 0.469 0.000 0.749 3.9 7.4 11.4 4.2 1.3 2.2 2.8 2.8 12.1
Career 386 308 28.7 0.505 0.000 0.726 3.3 5.7 9.0 2.1 0.8 1.5 1.6 2.8 9.3
Tags : ,
Commenter

Commentaires (26)

    • Aight

      Moins que Batum en tout cas !

    • scripte

      toi tu n as vu aucun match des bulls cette année ça se voit, ils jouent sans leur franchise payer, sans autre joueur zu 5 sans leur seul rotation à l intérieur et Avé, leur meilleur scoreur affaiblie et malgré tout ça il conserve un billet confortable, merci noah

    • TucoSawyer

      surcon t'es

      Sûr que Jooks n'est pas le plus grand esthète et technicien de la ligue, mais il donne tout sur le terrain, et nous sort des stats énormes ces temps-ci. En l'absence de D-Rose, on peut aisément le considérer comme le franchise player de ChiTown… ET il n'est pas non plus All-Star pour rien

      On peut avoir de l'esprit critique, c'est même vivement conseillé, mais le hating gratuit de base, sans fondements aucuns, ni explications, c'est lourd…

    • michael

      depuis quand quelqu'un en qui son équipe est portée sur ses épaules est surcoté?ca n'existe pas ce genre de chose tout simplement
      C'est pas comme s'il avait eu 1 ou 2 gros matchs,en ce moment il t'enchaine les double double triple triple comme du lait au pti dèj
      Certes,il n'est pas le joueur le plus esthétique à regarder mais il fait surtout parti des plus engagés à tous les niveaux
      Dommage qu'il ne s'investit pas autant en EDF mais bon,c'est vrai en mm tps les bulls,c'est du H24,pas l'EDF

  1. scripte

    Dsl pour les fautes,saloperie de Samsung

  2. Jah

    Ses stats sont tellement ridicules par rapport à ce qu'il apporte réellement sur le terrain ! Il n'est peut-être pas le meilleur pivot de la ligue, mais il l'imite super bien en tout cas !

    • Renaud

      Il est vraiment exceptionnel sur le terrain. C'est le chouchou du United Center et ça se voit !

  3. dooong

    depuis son 20 20 10 contres c'est la folie autour de noah, il peut remercier spencer hawes d'exister

    et puis je sais même pas si c'est une meilleure stat que le 5 by 5 de batum, les chiffres n'étaient pas rond du coup c'est moins cool

    • BenBen

      Pour moi les 2 sont aussi oufs mais on n'a pas assez parlé du 5X5 de Batum c'est sur! D'ailleurs un seul joueur s'en est approché de pres y a pas longtemps, c'était… Batum.

  4. khlub

    j adore ce joueur. il est trop fort. il joue très bien sans le ballon, pose d'excellents écrans, défend juste, encourage, et en attaque il se foire souvent (un pourcentage aussi merdique pour un pivot, c'est quand même moche) mais il progresse et il y va.

    il lache jamais l'affaire, et à ce niveau c'est très fort. car il est pas le meilleur sur le terrain mais il est sur le terrain pour gagner et ça vaut tout l'or du monde un mec comme ça.

    et il rend boozer meilleur.

    je suis fan de ce joueur, il donne tout. il a peur de rien. il y va, il fait des conneries mais il se bat. je le trouve vraiment entrainant et il est la raison principale pour la réussite des bulls cette année… avec rose et gibson en plus elle fait peur cette équipe

  5. ze_keller

    47% aux tirs pour un intérieur c'est la seule ombre à sa feuille de stat.

    • scripte

      parce que contrairement à des chandler macguee Jordan etc il ne fait pas que des dunk, il prend des shoot à mi distance et etire les défense même s il a un mauvais pourcentage il a le mérite d obliger l intérieur d en face à sortir un peu, et en plus ça lui arrive de mettre quelque shoot

    • Hand Job Master

      En même temps, le soit disant "pivot de le plus talentueux de la ligue", DeMarcus Cousins est à un petit 45%, et il ne fait pas la moitié de ce que fait Noah sur un terrain.

  6. BigMan

    Joli article, Joakim est un grand cette année… Ce serait un tel bonheur de le voir en bleu :)

    • webba

      Il a déjà été en bleu… = Médaille d'argent aux Ch.d'Europe

      • BigMan

        de le revoir stu préfère :)

  7. Knicks

    l un des meilleurs défenseurs de la ligue , avec une rage de vaincre immense
    Il restera ds la mémoire des supporters des bulls , c'est certain!

  8. Noahahaha

    Noraj les haters de Noah! :D

  9. nwa

    A leader alwayz into somethin!!!

  10. Renaud

    Merci pour cet article BS, les fans des Bulls vous entendent et sont heureux !
    Ouais, enfin, moi jsuis heureux en tout cas :-)

  11. TheShot

    En espérant que le peu de back up dont bénéficient les bulls en ce moment, et surtout le poste 5 ne vienne pas gâcher la fête…
    Pas assez de profondeur de banc, un Deng un peu moins affuté, un Rip essouflé, un Boozer inégal…
    Même avec un Rose de retour en forme, ça reste juste pour aller chercher le titre.
    Et pourtant, j'attends ça depuis bientôt 14 piges!

  12. shango12

    Autre chose, sa vitesse de dribble en contre attaque…je ne crois pas avoir déjà vue ça chez un pivot c'est tout bonnement incroyable

  13. Jo_oks

    C'est peut-être pas le meilleur pivot mais c'est en tout cas le plus complet, les matchs qu'il fait en ce moment alors qu'il serre les dents à cause de son pied c'est monumental!

  14. Ron Harper

    ouais, le meilleur ou pas le meilleur, on s'en fout ! tout dépend de ce qu'on demande à un joueur à un moment précis dans une équipe précise (cf le cas d'Harden, passé de 6ème homme talentueux à FP et un des 15 meilleurs de la ligue, juste en changeant de team et de contexte).

    ce qui ressort de son année, et beaucoup de coms ne s'y trompent pas, c'est qu'il est vraiment devenu une référence dans la ligue. et que ce n'est pas un feu de paille car il confirme tous les soirs.

    vivement qu'il revienne en EDF après sa blessure de l'an passé ! je ne fais pas partie de ceux qui l'accablent et remettent en question son attachement à l'EDF. vu comme il a tout mis en oeuvre et montré son émotion d'aller aux JO lors du championnat d'europe, je persiste à penser qu'il était le premier dégoûté de ne pas y être, et que cette histoire lui a certainement permis de tirer certaines leçons sur le comportement à avoir en cas de blessure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>