102 Detroit Pistons DET
90 Charlotte Hornets CHA
104 Indiana Pacers IND
131 Brooklyn Nets BKN
116 Orlando Magic ORL
109 Miami Heat MIA
100 Boston Celtics BOS
108 Milwaukee Bucks MIL
103 Memphis Grizzlies MEM
91 New Orleans Pelicans NOP
76 Phoenix Suns PHO
124 Portland Trail Blazers POR
111 Dallas Mavericks DAL
117 Atlanta Hawks ATL
106 Utah Jazz UTA
96 Denver Nuggets DEN
100 Sacramento Kings SAC
105 Houston Rockets HOU
107 San Antonio Spurs SAS
99 Minnesota Timberwolves MIN
120 Washington Wizards WAS
115 Philadelphie Sixers PHI

Damien Da Silvapar Damien Da Silva  

Auteur de 16 points dans le dernier quart-temps face aux Detroit Pistons, Derrick Williams a été l'un des hommes forts de la victoire des New York Knicks. Même Kristaps Porzingis a apprécié sur le banc...

derrick-williamsAprès 4 défaites consécutives pour les New York Knicks, l'entraîneur Derek Fisher a réalisé un choix fort face aux Detroit Pistons en laissant Kristaps Porzingis sur le banc lors de l'intégralité du dernier quart-temps. Enfin, il faut reconnaître que Derrick Williams n'a pas vraiment laissé le choix à son coach... En feu, l'intérieur a inscrit 16 de ses 18 points dans les 12 dernières minutes avec notamment deux énormes dunks. Malgré un temps de jeu très variable depuis le début de la saison, l'ancien joueur des Sacramento Kings voulait prouver qu'il était capable de hausser son niveau de jeu dans le money time.

"Quand je suis sur le parquet, je suis prêt. Parfois, je suis un peu timide sur le terrain car je ne sais pas si je vais jouer 10 ou 20 minutes. Mais c'était le 4ème quart-temps, je voulais juste être agressif. C'est ce que je fais le mieux, attaquer et créer des décalages", a confié Williams à NBA.com.

Mais l'impact de Williams en fin de match a fait une victime, Porzingis. Le rookie des Knicks, désormais chouchou des supporters, n'a pas disputé la moindre minute dans ce dernier quart-temps. Malgré son ambition de jouer dans le money time, le Letton a tout de même apprécié le spectacle proposé par son partenaire.

"C'était amusant de regarder les dunks. Ne pas jouer en fin de match, c'est plus dur à avaler quand ton équipe perd, mais ce n'est pas le cas quand elle gagne. Bien évidemment, je veux être sur le parquet dans ce genre de situation. Mais nous avons gagné, je suis heureux et je vais avoir ma chance au prochain match", a commenté Porzingis pour le New York Post.

Même si ce gamin a clairement un talent fou et un potentiel énorme, Porzingis connait une période plus difficile ces dernières semaines et cette concurrence pourrait lui faire du bien. En tout cas, grâce à son agressivité, Derrick Williams a clairement une carte à jouer à New York.