Larry Blair, le cartonneur de N1

La NM1 semble parfois un peu exotique, et passe souvent pour un championnat de 2e zone. Pourtant, en creusant un peu on peut y trouver de vrais joueurs de basket. Sami Driss (Bordeaux), Vaidotas Pridotkas (Brest), Djordje Petrovic (St Etienne), Johan Blot (Blois), Michel Ipouck (Le Puy), Dejan Sencanski (St Quentin), etc. La liste est…

La NM1 semble parfois un peu exotique, et passe souvent pour un championnat de 2e zone. Pourtant, en creusant un peu on peut y trouver de vrais joueurs de basket. Sami Driss (Bordeaux), Vaidotas Pridotkas (Brest), Djordje Petrovic (St Etienne), Johan Blot (Blois), Michel Ipouck (Le Puy), Dejan Sencanski (St Quentin), etc.

La liste est longue. Si tout ces joueurs ont déjà joué au niveau supérieur, il en est un qui a explosé à la face du championnat la saison dernière : Larry Blair. Doté de qualités offensives impressionnantes, il taffe dur. Doté de qualités offensives impressionnantes, il taffe dur. Si sa qualité première n’est pas forcément de faire jouer son équipe, et qu’il la met parfois même complètement à l’envers, il faut en tout cas avouer que quand il a décidé de scorer, il le fait. 25 points de moyennes et quelques cartons.

Un style peu académique, et sincèrement, on aimerait le voir au Quai…

Doté de qualités offensives impressionnantes, il taffe dur. Si sa qualité première n’est pas forcément de faire jouer son équipe, et qu’il la met parfois même complètement à l’envers, il faut en tout cas avouer que quand il a décidé de scorer, il le fait.
Tags : , , ,
Commenter

Commentaires (25)