108 Orlando Magic ORL
96 Los Angeles Clippers LAC
93 Washington Wizards WAS
87 Memphis Grizzlies MEM
95 Miami Heat MIA
102 Portland Trail Blazers POR
115 New Orleans Pelicans NOP
108 Milwaukee Bucks MIL
109 Phoenix Suns PHO
115 Toronto Raptors TOR
95 Indiana Pacers IND
100 Oklahoma City Thunder OKC
124 Boston Celtics BOS
118 Denver Nuggets DEN
108 Houston Rockets HOU
96 Charlotte Hornets CHA
103 Chicago Bulls CHI
100 Utah Jazz UTA

Le JUMP SHOT – technique de base

Guillaume LarochePar Guillaume LarochePublié

Il n'y a pas de moment plus intense et plus empli de fierté que le shoot qui caresse le filet alors qu'un défenseur s'est arraché et a tout donné afin de vous contrer. Le " in your face " n'est pas la propriété exclusive du dunk. Le shoot peut tout aussi bien " tuer votre […]

Il n'y a pas de moment plus intense et plus empli de fierté que le shoot qui caresse le filet alors qu'un défenseur s'est arraché et a tout donné afin de vous contrer. Le " in your face " n'est pas la propriété exclusive du dunk. Le shoot peut tout aussi bien " tuer votre adversaire".

Pourquoi travailler son shoot ?

Vous êtes un perforateur de défense, personne ne résiste ni à votre démarrage massacreur ni à votre cross over dévastateur, alors pourquoi un shoot ? C'est plus facile d'aller écraser un dunk sur la défense ! Vince Carter (notre super parrain) s'est lui aussi posé la question. Un shoot c'est une 2ème arme offensive, un moyen de dire aux défenseurs : " si vous ne venez pas me chercher, je vous corrige avec mon shoot ". Lorsqu'un joueur possède à la fois les qualités pour entrer dans les raquettes et le shoot, tout est plus facile. Les défenseurs ne l'attendent plus sous les panneaux, ils vont le chercher et là la raquette lui est beaucoup plus ouverte. Que ça soit en NBA ou sur les playgrounds de Marseille, un joueur qui veut être le plus efficace ne peut se dispenser d'un shoot.

Comment avoir un bon shoot ?

Voilà une bonne question. Notre réponse peut être résumée en 2 points. Premièrement, il faut une bonne technique (ça on va vous le donner) et deuxièmement un entraînement (ça c'est vous qui vous le donnez). Et oui, il n'y a pas de miracle, un shoot régulier et efficace n'arrive pas comme ça un matin. Certes il faut avoir une bonne technique mais après c'est l'entraînement, les séries de shoot et encore les séries de shoot, qui font un shoot honorable et LE shoot qui tue et qui dit à votre adversaire " In your face ! "

Technique pour le jump shot :


Le positionnement des bras :

Le bras du shoot : garder l'avant bras bien tendu et éviter qu'il soit incliné, il doit rester perpendiculaire au panneau.

Placer la main sur le ballon bien au centre.
L'autre bras : il doit guider le shoot, la main doit être posée sur le côté (point 3 sur le schéma). La main doit restée souple et envelopper la balle sans la retenir lors du shoot.

Lors du shoot le bras du shoot doit être courbé et former un C à l'envers (point 1 sur le schéma).

L'autre bras reste droit le long du corps et la main accompagne le mouvement en restant sur le côté du ballon.

Le jump shot :

Il est primordial de bien utiliser ses jambes lors d'un jump shot. Ce ne sont pas les bras qui propulsent la balle mais les jambes. En conséquence, le saut pour préparer le shoot est essentiel. Pliez les genoux, détendez vous et shootez seulement lorsque vous êtes au plus haut de votre saut.

Le mouvement des bras lors du jump shot doit partir de la taille pour arriver au-dessus de votre visage. Le mouvement final du poignet a lui aussi une importance considérable.
Lorsque vous avez déplié le bras pour le shoot, le tout dernier point est le mouvement du poignet. Votre poignet doit se déplier en accompagnant la balle et les doigts doivent " couler " le long de la balle sans la retenir.
Ce mouvement du poignet est essentiel car il donne la rotation à la balle et lui permet d'avoir une très bonne trajectoire dans l'air. Cela peut sembler être un détail mais c'est ce genre de " détail " qui fait un shoot de bonne qualité.

La courbe et le visé :

Lorsque vous êtes dans une position de shoot, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour déterminer votre cible.
Si vous êtes face au panier ou dans un angle " ouvert " par rapport au cercle il est conseillé de viser le cercle et de ne pas utiliser la planche.

Lors du visé vous devez alors avoir comme cible l'arrière du cercle et non pas le début. En effet, lors d'un jump shot, les shoots ont tendance à être trop court. Viser l'arrière du cercle permet une meilleure réussite.

En revanche, si vous êtes sur les côtés du terrain, c'est-à-dire dans un angle fermé par rapport au panier, vous avez soit la possibilité de réaliser un shoot direct en visant le cercle, soit l'option d'utiliser la planche.

L'utilisation de la planche peut être une très bonne option car elle permet d'avoir un repère fixe lorsque vous vous sentez en délicatesse avec votre shoot.

Dernier point et non des moindres, la courbe. La courbe de votre shoot est essentielle. Une courbe trop plate ne peut faire un bon shoot. Vous devez impérativement réussir à obtenir une véritable courbe afin d'assurer votre shoot. Le schéma vous montre la différence entre une bonne courbe et une mauvaise.

Voilà, maintenant que vous avez les techniques pour réussir, il ne vous reste plus qu'à travailler.

Malheureusement pour vous le plus gros reste à faire. L'entraînement est l'élément primordial. Pas de bon shoot si pas de nombreuses séries de shoot dans les bras.