Le Mans explose Chalon

Syra SyllaPar Syra SyllaPublié

Un massacre, rien de mieux. Au Colisée de Chalon/Saône, les Manceaux, en perte de vitesse depuis un petit moment, ont complétement déjoué une équipe de Chalon qui était parvenue à se relancer dans le championnat Pro A. Le responsable : Dee Spencer qui a allumé la défense des Warriors de Chalon. Le leader des Manceaux […]

Un massacre, rien de mieux. Au Colisée de Chalon/Saône, les Manceaux, en perte de vitesse depuis un petit moment, ont complétement déjoué une équipe de Chalon qui était parvenue à se relancer dans le championnat Pro A.

Le responsable : Dee Spencer qui a allumé la défense des Warriors de Chalon. Le leader des Manceaux a aligné 21 pts dont 6/10 à 3 pts et un gros shoot au buzzer à la mi-temps pour aller avec ses 8 pds.

Dee était plutôt bien accompagné ce soir puisque Marc Salyers (17 pts à 7/12 en 15 min)  a sorti l'un de ses plus gros matchs de la saison (ce n'est pas trop difficile vu la saison qu'il nous fait). JP Batista a fait son taf et aligne 19 pts à 7/10 et 5 rbds en 21 min.

Dominés au rebond (27 contre 42 pour le Mans), les Chalonnais ont manqué d'adresse (3/24 à 3 pts), d'envie et de motivation. Ils n'ont inscrit que 13 pts dans les dix premières minutes et ont vite pris l'eau pour ne plus jamais remonter à la surface malgré le sursaut d'orgueil de Taj Gray (10 pts, 5 rbds).

Une fois à l'abri d'un éventuel retour des adversaires, JD Jackson a pu reposer ses cadres et faire jouer son banc qui a assuré l'intérim à merveille à l'image de Charles Kahudi (18 pts, 8 rbds) et Guillaume Yango (11 pts à 5/6, 8 rbds). Zach Wright n'a pas scoré le moindre point mais a quand même choppé 10 rebonds et distribuer 8 passes.

Les joueurs du Mans ont déroulé un basket fluide et collectif (33 passes décisives). Les chiffres parlent d'eux-mêmes et le score est sans appel : 64-97. Antoine Diot and co cumule un 137 d'éval contre 54 pour Chalon.

De quoi redonner confiance aux Manceaux qui n'ont plus quà se concentrer sur le championnat de France après leur élimination de l'Eurocoupe