95 Miami Heat MIA
120 Indiana Pacers IND
100 Toronto Raptors TOR
91 Washington Wizards WAS
97 Minnesota Timberwolves MIN
100 Detroit Pistons DET
113 Phoenix Suns PHO
105 Chicago Bulls CHI
127 Los Angeles Lakers LAL
109 Denver Nuggets DEN
111 Brooklyn Nets BKN
118 Golden State Warriors GSW

BasketSessionpar BasketSession   

Une de plus... Le King, auteur de 41 points, 13 rebonds et 12 passes cette nuit, a démonté l'avance de 25 points prise par les Pacers à la pause pour permettre aux Cavs de mener 3-0.

Il faut savoir s'incliner devant le talent d'un grand joueur. Qu'on l'apprécie ou non. Il faut parfois réussir à prendre le recul nécessaire pour savourer une performance historique. Chaque prestation d'anthologie de LeBron James prendra un poids considérable dans quelques années. Quand les King sera retraité et, peut-être, enfin apprécié à sa juste valeur. Celle de l'un des meilleurs basketteurs de tous les temps (le meilleur ?). En attendant d'être canonisé, il a enterré les Indiana Pacers (et les espoirs de Paul George) cette nuit. 41 points, 13 rebonds et 12 passes. Un chef d'oeuvre.

Pourtant, l'affaire semblait compliquée pour les Cleveland Cavaliers. Ils étaient menés de 25 points à la pause. La faute à une entame de match catastrophique. Une mi-temps qui vient encore une fois rappeler que les champions en titre ont des lacunes défensives inquiétantes. Mais c'est justement en défense qu'ils ont fait forte impression au retour des vestiaires. Ils ont enfin affiché un état d'esprit conquérant de ce côté du parquet. Les Pacers ne les avaient pas vu venir. Ils ont été limités à 17 petits points à 5/26 aux tirs dans le troisième quart temps. Mais ils étaient toujours en tête à l'entame des douze dernières minutes.

Le chef d'oeuvre de LeBron James dans le moneytime

Moment choisi par LeBron James pour boucler son récital. Et ce sans Kevin Love et Kyrie Irving, trop maladroits et laissés sur le banc par Tyronn Lue toute la fin du match. Engagé dans un nouveau duel mémorable avec George (36 pts, 15 rbds et 9 pds mais un 10/28 Westbrook-ien), il a planté 13 points dans le money time. Au total, 73 des 119 pts des Cavaliers provenaient de la superstar cette nuit, paniers et passes décisives confondus. Et jamais une équipe n'avait remonté un tel handicap en une mi-temps en playoffs.

Un match historique sur plusieurs angles. James est par exemple devenu le troisième meilleur marqueur de l'histoire des PO, dépassant du même coup Kobe Bryant. Il est aussi quatrième aux trois-points, septième aux rebonds et troisième aux passes. Un monument que nous avons beaucoup de chance de pouvoir joueur. Il serait temps d'être reconnaissant.