108 Orlando Magic ORL
96 Los Angeles Clippers LAC
93 Washington Wizards WAS
87 Memphis Grizzlies MEM
95 Miami Heat MIA
102 Portland Trail Blazers POR
115 New Orleans Pelicans NOP
108 Milwaukee Bucks MIL
109 Phoenix Suns PHO
115 Toronto Raptors TOR
95 Indiana Pacers IND
100 Oklahoma City Thunder OKC
124 Boston Celtics BOS
118 Denver Nuggets DEN
108 Houston Rockets HOU
96 Charlotte Hornets CHA
103 Chicago Bulls CHI
100 Utah Jazz UTA

Melo sur les traces d’Ewing

FX RougeotPar FX RougeotPublié

Si Carmelo Anthony talonne Kobe Bryant au classement des meilleurs scoreurs, il est aussi dans le sillage du mythique pivot de Gotham.

Actuellement en 2e position - derrière Kobe Bryant - du classement des meilleurs marqueurs de la ligue (27,9 pts sur 20 matches), Carmelo Anthony signe un début de saison tonitruant. Surtout, preuve de ses progrès, Melo a un réel impact sur les résultats de son équipe (18-6, 1re place à l'Est), même si sa récente entorse de la cheville face aux Lakers vient freiner son impressionnant élan.

Injouable dans le premier quart-temps face aux Californiens (22 pts !), Melo a déjà atteint huit fois la barre des 30 points en ce début de saison, avec un pic à 45 unités dans le derby "retour" contre Brooklyn le 11 décembre.

Via Twitter, Chris Palmer d'ESPN a d'ailleurs révélé cette statistique étonnante : Melo est le premier joueur des Knicks à tourner à 27,9 points depuis 23 ans !

Il faut en effet remonter à la saison 1989-90 pour trouver trace d'une si forte domination offensive. C'est évidemment Patrick Ewing, alors dans sa 5e saison NBA, qui avait signé pareille performance, avec 28,6 points (à 55,1%), assortis de 10,9 rebonds et 4 blocks sur 82 matches.

Depuis cette saison 1989-90, aucun des meilleurs marqueurs successifs de Gotham ne s'est hissé à ce niveau, qu'il s'agisse d'Allan Houston (de 1999 à 2003), Stephon Marbury (de 2003 à 2006), Eddy Curry (en 2006-2007, si si...), Jamal Crawford (en 2007-2008), Al Harrington (2008-2009) ou David Lee (2009-2010).

Reste à savoir si Melo, à cet instant candidat au titre de MVP, tiendra ce rythme statistique sur toute une saison. Surtout, s'il permettra enfin aux Knicks de se hisser au 2e tour - voire plus si affinités, après deux tentatives infructueuses (0-4 contre Boston en 2011, 1-4 contre Miami en 2012).

Ce serait là un bel hommage à son ancien coach Jim Boeheim (les deux hommes ont remporté ensemble le Final Four en 2003), qui a atteint la nuit dernière avec Syracuse la barre des 900 victoires en NCAA.

 

Les meilleures actions de Patrick Ewing

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qWhAtFQUhpo[/youtube]

 

Melo version 2012-2013

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=vssu1rgi3sk[/youtube]