Knicks : Rasheed Wallace ne sera pas coupé pour recruter un intérieur

Mike Woodson hésite encore à ajouter un élément dans sa raquette mais refuse d’évoquer un licenciement de Rasheed Wallace, blessé pour une longue durée

Mike-Woodson-350-ChrisEliseLes New York Knicks sont actuellement embourbés dans une situation peu confortable. Au cœur d’un road trip à l’Ouest (5 matches en tout, encore 4 à disputer), Mike Woodson doit jongler avec les absences, longue durée, d’Amar’e Stoudemire et Rasheed Wallace dans la raquette. Pas de bon augure en vue du sprint final de la saison régulière. Derrière Tyson Chandler, les autres intérieurs, Kenyon Martin, 37 ans, Marcus Camby, 38 et Kurt Thomas 40, se partagent les miettes.

Lors des deux dernières défaites des Knicks, les joueurs de Mike Woodson ont été totalement dominés aux rebonds. Les rumeurs d’un licenciement de Wallace afin de libérer une place dans l’effectif (les Knicks possèdent 13 joueurs en bonne santé et Stoudemire et Wallace, blessés, soit le maximum de 15 joueurs sous contrat) et faciliter l’arrivée d’un nouvel intérieur circulent depuis quelques jours. Interrogé par The Daily News, Mike Woodson a tenu à mettre un terme aux spéculations concernant le fait que le Sheed puisse être coupé :

« Je ne sais pas d’où ça sort. Ça vient de vous, les gars (les médias). Je n’ai jamais déclaré qu’on allait couper Rasheed. Rasheed a toujours une chance de rebondir et de revenir, mais encore une fois, nous pouvons juste attendre et voir.

Est-ce que ces gars sont capables de revenir pour nous ? Je ne sais pas exactement quel est le process pour être capable d’ajouter un autre spot dans le roster. Je n’ai pas vraiment fait attention. »

Ou du moins Mike Woodson n’y a pas songé pour l’instant. Les Knicks peinent depuis quelques semaines après un début de saison canon. C’est tout le même lui qui a convaincu Rasheed Wallace de sortir de sa retraite. Le licencier serait une manière de renvoyer l’ancien All-Star, champion NBA, à la retraite, justement… Mike Woodson tempère toutefois ses premières affirmations, il va effectivement réfléchir à l’arrivée de sang neuf, sans pour autant citer le nom du bizut licencié.

« A la fin du road trip, Glen (Grunwald, vice-président des opérations basket) et moi allons nous asseoir et regarder tout ceci de plus près. Je pense que nous avons jusqu’à fin mars pour prendre une décision. »

Avec Carmelo Anthony à peine revenu de blessure et Stoudemire sur le flanc, le coach des Knicks va devoir trouver de nouvelles solutions. Wallace avait été plutôt performant jusqu’à sa blessure (7 points et 4 rebonds). En cas de licenciement, Wallace et James White, disponible et en bonne santé, faisaient figure de favoris. Mais à écouter, Woodson, il semble peu problable que les New York Knicks le coupe.

Et pour recruter qui ? Très peu d’intérieurs sont encore libres, à moins que Mike Woodson pioche en D-League. Sinon, pendant ce temps là, Eddy Curry est revenu de Chine

Tags : , ,
Commenter

Commentaires (2)

  1. Ludo

    Coupez le Stoud ouai…

  2. Ron Harper

    je n'échangerais pas un baril du Sheed blessé contre 20 barils d'Eddy Curry !

    bon, je dis ça parce que je suis un nostalgique, force est de constater que si la blessure de Wallace ne peut se guérir vite, il sautera, et c'est le pire qu'il puisse arriver pour une mise à la retraite (blessé ET viré !) pour un si grand joueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>