0 Philadelphie Sixers PHI
0 OKC OKC
0 Orlando Magic ORL
0 POR POR
0 Indiana Pacers IND
0 DET DET
0 Washington Wizards WAS
0 LAC LAC
0 Charlotte Hornets CHA
0 MIA MIA

Les Milwaukee Bucks visent toujours les playoffs

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Les Milwaukee Bucks ne veulent pas changer leurs ambitions malgré le départ de Brandon Jennings. La franchise se veut compétitive.

O.J. Mayo, recrue phare des Milwaukee Bucks.
O.J. Mayo, recrue phare des Milwaukee Bucks.

L'espace d'un été, les Milwaukee Bucks ont perdu Monta Ellis et Brandon Jennings, les deux meilleurs scoreurs de la franchise. Egalement les deux seuls joueurs capables de lever les foules (allez, on rajoute Larry Sanders) du côté du Wisconsin. Avec le retour de Derrick Rose à Chicago, l'armada naissante des Pacers, le renouveau des Pistons et l'association prometteuse entre Kyrie Irving et Andrew Bynum aux Cavaliers, les Bucks sont un peu à la traîne au sein de la division centrale. Pas question cependant de baisser la tête.

"J'entend certain parler de tanking. Nous ne sommes pas du tout dans cette optique", assure le GM, John Hammond, en marge de la présentation des recrues des Milwaukee Bucks. "On essaye de rester compétitif. Je pense que l'on peut être une équipe compétitive. On veut se concentrer sur les jeunes. Peuvent-ils se développer et former un groupe capable de jouer le titre ? Je le pense."

Le titre, c'est un grand mot. Les playoffs, c'est autre chose. En récupérant le jeune Brandon Knight (en plus de Khris Middleton et Slava Kravstov) des Pistons et en signant O.J. Mayo, Carlos Delfino, Luke Ridnour et Zaza Pachulia, les Milwaukee Bucks ne sortent pas perdants de cette intersaison. L'équipe est assez équilibrée et pourrait même être à la lutte pour les playoffs vu le niveau du milieu de tableau à l'Est. Pour ce faire, Knight devra d'abord prouver qu'il peut assurer à la mène, lui qui est plutôt un combo guard.

"Je veux travailler plein de choses", reconnaît l'intéressé. "Je veux me développer. Je peux progresser en défense, en attaque, sur les pick&roll. Je dois aussi être plus efficace."

Un peu comme Brandon Jennings à Detroit, le jeune meneur devra avant tout devenir un meilleur playmaker. Une chose est sûr, les Milwaukee Bucks ne seront pas ridicules. Il n'y a donc aucune raison de parler de 'tanking'.