0 Indiana Pacers IND
0 DET DET
0 Washington Wizards WAS
0 MIA MIA
0 Brooklyn Nets NJN
0 UTA UTA
0 Cleveland Cavaliers CLE
0 LAC LAC
0 Toronto Raptors TOR
0 NYK NYK
0 Chicago Bulls CHI
0 CHA CHA
0 San Antonio Spurs SAS
0 OKC OKC
0 Dallas Mavericks DAL
0 MIN MIN

Lionel Herreraspar Lionel Herreras   

Une étude publiée dans le Journal of Strength & Conditioning research a récemment démontré que le fait de ne pas boire assez durant un match rend plus lent.

Lebron James WaterLa déshydration fait partie des principaux ennemis du sportif. Celle-ci fait puiser votre corps dans ses réserves de glycogène, un glucide complexe stocké dans les muscles et le foie, principal source d’énergie pour des sports comme le basket-ball. Elle est souvent la cause de crampes, de fatigue prématurée et peut avoir un impact extrêmement négatif sur les motoneurones, qui commandent les muscles, et donc fatalement sur l’endurance et la vitesse. La dernière étude publiée par le Journal of Strength & Conditioning Research sur le sujet confirme d’ailleurs cette tendance en démontrant qu’un athlète mal hydraté aura du mal à répéter les sprints de même intensité au fil d’une rencontre. Celui-ci aurait même tendance à ressentir plus de nervosité du fait de la surproduction de cortisol, une hormone de stress, comme le rapporte le Journal of Applied Phisiology.

Comment s’hydrater ?

Selon Leslie Bonci, diététicienne du sport, la clé d’une bonne hydratation réside dans une approche adaptée à vos besoins. Cela implique de ne pas seulement boire avant, après ou pendant l’entraînement, mais durant toute la journée. Voici ce qu’elle recommande ;

  • Consommer environ 15 grands verres d’eau par jour pour les hommes et entre 9 et 11 pour les femmes.
  • Boire 50 cl d’eau une heure avant l’entraînement
  • Boire régulièrement entre les exercices ou durant les temps mort
  • Consommer 1.5 litre d’eau pour chaque kilo perdu au cours de l’activité.

Via Stack.com

xmas