116 Atlanta Hawks ATL
104 New York Knicks NYK
107 Indiana Pacers IND
104 Toronto Raptors TOR
97 Minnesota Timberwolves MIN
109 Miami Heat MIA
104 Denver Nuggets DEN
92 Memphis Grizzlies MEM
91 Phoenix Suns PHO
115 New Orleans Pelicans NOP
118 Boston Celtics BOS
103 Orlando Magic ORL
100 Cleveland Cavaliers CLE
99 Charlotte Hornets CHA
98 Oklahoma City Thunder OKC
99 Detroit Pistons DET
143 Golden State Warriors GSW
94 Chicago Bulls CHI

Alexis Rabutépar Alexis Rabuté   

En quelques mois, Cleveland a d’abord perdu la face en finale avant de perdre Kyrie Irving. Les Cavaliers doivent se reprendre.

Le film de leur saison : « Gladiator »

Destiné à régner sur la NBA pendant encore de longues années, LeBron James a finalement subi l’arrivée de nouveaux adversaires. Fidèle à la couronne, au trophée Larry O’Brien, il n’a rien pu faire. Malgré une belle croisade en 2016, 2017 a été marqué par le coup d’état de Kevin Durant. Aussi loyal que Commode envers Marc Aurèle, il est parvenu à prendre sournoisement le pouvoir.

Face à ce cuisant échec, pour la première fois de sa carrière, James va peut-être entamer une traversée du désert. Il a déjà été abandonné par son fidèle lieutenant Kyrie Irving, parti former son propre camp de rebelles à Boston. Malgré cela, le King reste le King. La reconquête a déjà démarré dans l’Ohio et ne comptez pas sur leur leader pour accepter cette nouvelle domination en NBA.

Cela va évidemment prendre du temps. Mais Cleveland est parvenu à monter une belle armée pour accompagner son général à la guerre. Une fois rétabli, l’apport d’Isaiah Thomas pourrait être énorme. En attendant, la franchise mise sur des anciennes gloires revanchardes (Dwyane Wade, Derrick Rose) et d’autres soldats prêts à tout donner sur le champ de bataille (Jae Crowder, Jeff Green, Ante Zizic).

Forcément, ces très nombreux mouvements font qu’il va falloir créer une nouvelle alchimie dans l’équipe. Tyronn Lue n’a rien d’un bon stratège mais entre les talents présents et la domination de LeBron James, Cleveland reste encore un sérieux candidat au titre.

Le casting

Le cinq de départ attendu : Isaiah Thomas - Dwyane Wade - LeBron James - Jae Crowder - Kevin Love

Évidemment, pour le début de saison, Derrick Rose va suppléer Thomas à la mène. Mais par contre, le vrai changement se trouve dans le secteur intérieur. Pour être plus menaçant offensivement, Lue compte se passer de Tristan Thompson qui sortira du banc désormais. Jae Crowder va être fondamental en défense car Love en pivot reste une option très risquée.

Par contre, le banc a vraiment fière allure. Potentiellement, Cleveland pourrait aligner un second cinq avec Rose - Shumpert - Smith - Green - Thompson. Peu d’équipes peuvent en dire autant.

Le scénario

A l’image de la saison dernière, les Cleveland Cavaliers ne vont pas forcément prendre le contrôle de la conférence Est en saison régulière. LeBron James va sur ses 33 ans, il ne compte pas s’épuiser. Il ne devrait donc pas jouer les 82 rencontres.

En terme d’alchimie, l’équipe va forcément prendre du temps avant de trouver son rythme de croisière. Par contre, à partir du All-Star Break, avec un Isaiah Thomas de retour, il va falloir compter avec les Cavs. James va activer le mode rouleau compresseur. À ce moment, la ligue pourra vraiment commencer à trembler. On n’aimerait pas être l’équipe qui va devoir se coltiner un LeBron ayant soif de reconquête.

Le joueur à suivre : Derrick Rose

Cleveland a tenté plusieurs paris pour cette saison. Parmi tous ceux-là, Derrick Rose reste tout de même celui qui joue le plus gros. Moins usé qu’un Wade mais restant sur des saisons moins rassurantes que celles de Thomas, l’ancien MVP joue très gros.

Tout d’abord, au niveau financier, il a pris le risque de signer pour un salaire moindre mais de se relancer au haut niveau. Libre l’été prochain, la saison à venir va déterminer son futur deal. Sportivement, il n’aura peut-être plus une aussi belle chance de jouer un rôle important chez un candidat au titre.

Un Rose revanchard qui devrait en plus avoir toutes les cartes en main pour s’imposer. Avec la blessure de Thomas, il va démarrer dans le cinq. À lui de prouver sa valeur.

La note League Pass

7/10. La mise en route va prendre du temps, d’autant plus avec Tyronn Lue aux manettes. De toute façon, au vu de l’effectif un peu vieillissant, l’objectif est surtout d’arriver au top au printemps.

Mais une fois lancée, cette armada a absolument tout pour réussir une énorme saison. Il y a vraiment beaucoup de talents, même si leur complémentarité reste encore à prouver.

Le saviez-vous

S’il est largement parvenu à surmonter cette faiblesse, Isaiah Thomas a souffert de sa petite taille (1m75). Plus jeune, il a tout tenté pour essayer de grandir un peu plus. Il s’est même forcé à rester longtemps accroché à une barre de traction. Il espérait récupérer des centimètres en étirant ainsi son corps.

Les autres previews NBA