Rajon Rondo va organiser une fête en la mémoire du titre NBA décroché par les Boston Celtics en 2008. Ray Allen n'y est pas convié.

Ray Allen Rajon RondoLe dernier titre des Boston Celtics remonte à neuf ans déjà. En 2008, une superbe équipe menée par Kevin Garnett, Paul Pierce, Ray Allen et Rajon Rondo remportaient le sacre en venant à bout des Los Angeles Lakers en finale. Pour fêter ce souvenir fort, Rondo a décidé d'organiser des vacances avec ses camarades de l'époque. Tous, sauf Allen, coupable d'avoir rejoint le Miami Heat en 2012. Les Floridiens de LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade venaient d'éliminer les C's l'année précédente. Son départ a été considéré comme un acte de trahison.

"Ce n'était pas une bonne séparation. Nous étions en guerre avec ces gars-là (les joueurs du Heat). Rejoindre l'ennemi, c'est du jamais vu dans le sport. Bon, en fait non, ce n'est pas nouveau. Putain, c'est devenu commun maintenant", explique Rajon Rondo à The Undefeated. "Avec la mentalité que nous avions. Les gars que nous avions dans cette équipe. Aucun d'entre nous n'aurait fait ça. Cela vous fait poser des questions sur la série (la finale de Conférence entre les Celtics et le Heat en 2011)... dans quel camp étais-tu ? Ton sang n'était pas vert. Mais ce n'est pas que moi [qui pense ça]. J'ai appelé deux autres vétérans pour avoir leur avis à propos de la situation. Ils m'ont dit de laisser le groupe comme ça (sans Allen)."

Wow. Il n'y a pas grand chose à ajouter.