102 Detroit Pistons DET
90 Charlotte Hornets CHA
104 Indiana Pacers IND
131 Brooklyn Nets BKN
116 Orlando Magic ORL
109 Miami Heat MIA
100 Boston Celtics BOS
108 Milwaukee Bucks MIL
103 Memphis Grizzlies MEM
91 New Orleans Pelicans NOP
76 Phoenix Suns PHO
124 Portland Trail Blazers POR
111 Dallas Mavericks DAL
117 Atlanta Hawks ATL
106 Utah Jazz UTA
96 Denver Nuggets DEN
100 Sacramento Kings SAC
105 Houston Rockets HOU
107 San Antonio Spurs SAS
99 Minnesota Timberwolves MIN
120 Washington Wizards WAS
115 Philadelphie Sixers PHI

BasketSessionpar BasketSession    

Il n'a toujours pas signé son nouveau contrat mais le MVP se sent comme chez lui à Oklahoma City.

Ah, le "Media Day", ce jour où tous les joueurs NBA passent derrière les micros. Le moment idéal pour faire de la communication et tenir de beaux discours politiquement corrects. Ce jour-là, tout le monde aime son équipe. C'est ainsi que Russell Westbrook a assuré hier qu'il voulait rester au Oklahoma City Thunder. La superstar n'a pourtant toujours pas signé sa prolongation de contrat. La franchise lui a offert le "super max" sur cinq ans.

"C'était un été très long. Je suis devenu papa, j'ai voulu profité de mon enfant", explique le MVP en titre. "Je veux toujours être ici."

Lisse ou non, les déclarations peuvent aussi très bien être sincères. Russell Westbrook a encore trois semaines - la deadline est fixée au 16 octobre - pour négocier son prochain deal avec OKC. Si les deux parties ne trouvent pas d'accord, le joueur sera libre de signer où bon lui semble en 2018. Comme ses nouveaux coéquipiers Paul George et Carmelo Anthony...