0 Charlotte Hornets CHA
0 WAS WAS
0 Cleveland Cavaliers CLE
0 NJN NJN
0 Philadelphie Sixers PHI
0 POR POR

BasketSessionpar BasketSession   

C'est toujours l'amour fou entre Stephen A. Smith et Kevin Durant. Ou pas.

C'est reparti entre Stephen A. Smith et Kevin Durant. Le journaliste, qui s'est excusée récemment auprès de la mère du joueur des Warriors pour des propos passés, n'a pas manqué l'occasion de critiquer à nouveau le choix de carrière de l'ailier. S'il reconnaît son niveau de jeu phénoménal, il n'en démord pas : sa décision de quitter OKC pour Golden State n'a rien d'honorable et c'est un euphémisme.

Évoquant les inscriptions manuscrites de KD sur ses chaussures pour se motiver, Smith s'est lâché sur le "bandwagoning" (le fait de s'allier à plus fort que soi).

"C'est le mot. C'est ce qu'il a fait. S'il continue de nier, c'est qu'il est idiot et au-delà de la stupidité. Même s'il est le MVP des Finales - il l'a mérité - et que c'est le seul joueur sur les talons de LeBron James pour être le meilleur de la ligue, on ne peut pas le nier : c'est un opportuniste. Il quitte une équipe pour rejoindre celle qui l'a battue un mois plus tôt alors qu'elle menait 3-1. Il a le droit de le faire, ce n'est pas un crime. J'ai tourné la page et j'ai hâte que la saison débute, mais c'est un fait : c'est un 'bandwagonner' ".

Entre Kevin Durant et Stephen A. Smith, c'est une histoire qui ne date pas d'hier. En octobre 2015, le journaliste avait pété un plomb sur le plateau d'ESPN, menaçant le All-Star qui s'était moqué de la crédibilité de ses sources.

"Tu ne veux pas m'avoir comme ennemi", avait notamment lancé Smith.

En mai dernier, de nouveaux scuds avaient été échangés à distance, Smith finissant par traiter Durant de personne irrespectueuse et impolie.