95 Orlando Magic ORL
106 Los Angeles Clippers LAC
93 Washington Wizards WAS
87 Memphis Grizzlies MEM
95 Miami Heat MIA
102 Portland Trail Blazers POR
115 New Orleans Pelicans NOP
108 Milwaukee Bucks MIL
109 Phoenix Suns PHO
115 Toronto Raptors TOR
95 Indiana Pacers IND
100 Oklahoma City Thunder OKC
124 Boston Celtics BOS
118 Denver Nuggets DEN
108 Houston Rockets HOU
96 Charlotte Hornets CHA
103 Chicago Bulls CHI
100 Utah Jazz UTA

Les Warriors hésitent encore à se rendre à la Maison Blanche

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

La coutume veut que les champions NBA en titre soient honorés à la Maison Blanche. Mais les Warriors hésitent encore à s’y rendre.

Les Golden State Warriors ont célébré leur second titre en trois ans durant une longue parade à San Francisco. Mais pour ce qui est des honneurs à la Maison Blanche, la franchise hésite à les accepter.

Les années précédentes, la présence d’un président moins contesté et fan de basket (Barack Obama) posait moins de problèmes. Désormais, un personnage aussi décrié que Donald Trump pose clairement certaines questions au sein des Warriors.

« J’en ai parlé à plusieurs d’entre eux. Il y a beaucoup de dynamiques et de points de vues différents sur ça. Nous avons des joueurs qui viennent du monde entier et ils vont avoir une vision différente. Donc je pense qu’il est important pour nous de se rejoindre dans une salle, de tirer ça au clair et de décider ce que nous allons faire », déclare Steve Kerr. « La ligue ne va pas nous dire quoi faire. Ils savent que c’est notre décision et pour moi, c’est celle des joueurs. […] Ce sont eux qui sont champions, qui ont fait tout le travail, ils sont responsables de tout ça. »

Si la décision revient donc aux membres de l’effectif, certains n’ont pas hésité à annoncer la couleur. Kevin Durant n’est pas un grand fan de Trump et il l’a déjà fait savoir. Il ne veut pas entendre parler de cette visite officielle.

« Non, je ne le ferai pas. Je ne respecte pas celui qui est actuellement dans le bureau », annonce-t-il. « Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il fait donc je vais faire entendre ma voix en n’y allant pas. C’est mon cas personnel mais si vous connaissez assez mes gars, ils sont tous d’accord avec moi. »

Cela a le mérite d’être clair. Si ce n’est pas encore officiel, il y a peu de chances de voir les Golden State Warriors venir serrer la main à Donald Trump.