A 18 ans, Kevin Garnett a défié Scottie Pippen sous les yeux de MJ et Isiah Thomas

A 18 ans, Kevin Garnett a défié Scottie Pippen sous les yeux de MJ et Isiah Thomas

Kevin Garnett se morfondait au lycée, jusqu'au jour où il a eu l'occasion d'affronter Scottie Pippen, alors superstar de la ligue. Récit.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.

Kevin Garnett sera l'une des trois têtes d'affiche de la promo 2020 du Hall of Fame qui se tiendra samedi. Le "Big Ticket" en a profité pour sortir son autobiographie, "A to Z: An Uncensored Encyclopedia of Life, Basketball, and Everything in Between". On y découvre notamment ce qui l'a poussé à passer directement du lycée à la NBA alors que les programmes les plus prestigieux attendaient qu'il ait les notes suffisantes pour les rejoindre.

Après avoir échoué à des examens scolaires, KG et un ami sont allés se changer les idées en essayant de traquer les Chicago Bulls quelques mois avant la sortie de retraite de Michael Jordan. Là, la mise en scène de l'histoire devient assez incroyable. Celle-ci se déroule sur le parquet du terrain de l'hôtel Hilton de la ville.

Michael Jordan et Scottie Pippen jouent ensemble sur des petits matches d'entraînement. La sécurité laisse Kevin Garnett et son ami regarder. Planqué dans le fond de la salle mais témoin aussi, Isiah Thomas, l'un des ennemis jurés de MJ.

"Au bout d'une heure, l'un des gars de la sécu me gueule dessus en me disant de venir sur le terrain. Je lace mes chaussures et je cours vers le terrain. Scottie Pippen me dit : 'Tu es trop jeune pour être là, tu n'es qu'un lycéen'.

Jordan dit simplement : 'Faisons ça. Tu défends sur Scottie'. Je me dis : 'Putain, tu es en train de jouer contre ton idole et face à un gars qui sort de l'une des meilleures saisons de sa carrière.

Pippen demande tout de suite la balle, fait un move d'hésitation et balance un énorme trois points. Je suis halluciné. Impossible qu'il ait pu mettre ce tir.

Puis le naturel revient au galop. Boom ! Je dunke. Boom, je dunke encore. Scottie et moi on commence à échanger des mots et ça m'excite encore plus. Je tiens bon face à l'un des plus grands. Je gagne en confiance et je ne recule pas. Personne ne peut se moquer de moi. [...]

Kevin Garnett ne rigolait pas DU TOUT avec la bouffe !

Contre Scottie, je joue serré et de manière très dure. Je me colle à son visage. Comme si tout ce qu'il y avait eu avant dans ma vie devait mener à ce moment. Scottie, c'est Scottie. Mais là, c'est juste un autre basketteur que je dois battre. Je suis en feu.

Pendant une pause dans ce petit match, Isiah Thomas se pointe. Il avait regardé la scène. C'était déjà assez fou de jouer contre deux de mes héros et voilà que Zeke s'incruste là-dedans. J'étais dans un autre monde.

Il venait de prendre sa retraite à cause d'une blessure au tendon d'Achille. Il avait 34 ans, j'en avais 18. Je ne lui ai jamais demandé ce qu'il foutait là ce jour-là et lui non plus. C'était l'une ces coïncidences cosmiques.

Il est venu vers moi et m'a dit, sans la moindre excitation dans la voix : 'Kevin, tu viens de te mesurer à Scottie Pippen. C'est le meilleur joueur de la ligue. Tu es capable de jouer en NBA dès maintenant'.

Quand il a prononcé ces mots, le monde et le temps se sont arrêtés. [...] Peut-être que si quelqu'un d'autre que Zeke avait dit ça, l'impact aurait été moindre. Ses mots n'étaient pas qu'une prophétie, mais une bénédiction".

Kevin Garnett a donc fait le grand saut peu de temps après et été drafté au 1er tour par les Minnesota Timberwolves avec le succès que l'on connaît. Personne n'est allé lui dire qu'il aurait dû passer du temps à l'université plutôt que d'aller gagner grassement sa vie et devenir l'un des meilleurs joueurs de la planète...

Michael Jordan continue de vanner Kevin Garnett avec la même anecdote 25 ans après

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest