Boris Diaw mérite-t-il le Hall of Fame ? Steve Nash pense que oui

Boris Diaw mérite-t-il le Hall of Fame ? Steve Nash pense que oui

Il y a quelques années, Steve Nash avait défendu l'idée selon laquelle Boris Diaw mérite sa place au Hall of Fame de Springfield.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Posée de manière aussi cash, la question peut interloquer. Boris Diaw est une légende du basket français et un joueur avec une belle carrière en NBA, au cours de laquelle il a gagné un titre de champion et un trophée de MIP. C'est plus que respectable, mais bien peu au regard des standards habituels des Hall of Famers. Sauf que lorsque l'on se penche sur les joueurs entrés au Panthéon dans la catégorie "basketteur internationaux", comme Dino Radja en 2018, l'idée n'est pas si saugrenue. Elle a notamment été défendue par Steve Nash, lors de son passage dans le podcast de Bill Simmons il y a quelques années. On le sait, Simmons est partisan d'une refonte totale du Hall of Fame et un joueur comme Boris Diaw n'aurait pas sa place dans la célèbre pyramide - bien plus sélective -  proposée dans le "Book of Basketball" de Simmons. Mais avec les critères actuels et ce qu'il aime chez "Babac", Nash lui trouve des arguments. Le jour où Boris Diaw s&'est retrouvé menotté et mis en joue à Detroit avec Eric Judor
"On parle de Hall of Famers depuis tout à l'heure. Laisse-moi proposer un nom, comme ça : Boris Diaw. Dino Radja y est entré, quels étaient ses arguments ? Je suppose que c'est parce qu'il a fait un passage décent en NBA, mais surtout pour ses années brillantes en Europe. Quand on regarde ces deux critères pour Boris, on voit qu'il a été un contributeur incroyable d'une équipe qui a gagné le titre. Il n'était pas l'un des trois meilleurs joueurs, mais il a été superbe dans ces Finales 2014. Il défendait sur plusieurs joueurs, parfois c'était le go-to-guy puisqu'il était capable de manier le ballon et qu'il savait jouer au poste... Et je crois qu'il a gagné des championnats d'Europe avec la France, à la fois chez les jeunes et en seniors".
On ne bouderait évidemment pas notre plaisir si Boris Diaw intégrait un jour le club de Springfield. Et Steve Nash marque des points en comparant ses accomplissements avec ceux de Dino Radja. L'avantage de ce dernier, par rapport à la catégorie "joueurs internationaux", c'est sans doute son CV en Euroleague, nettement plus épatant que celui de l'ancien capitaine des Bleus, dont la majeure partie de la carrière s'est déroulée en NBA. Café, claquettes et dunk, l’anecdote so Boris Diaw
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest