Dirk Nowitzki, la superstar la moins bien entourée de l’histoire ?

Dirk Nowitzki, la superstar la moins bien entourée de l’histoire ?

Dirk Nowitzki mérite plus de crédit. Il n'a jamais été aussi bien accompagné que d'autres légendes de la NBA. La preuve.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Dirk Nowitzki a réussi à gagner un titre de champion NBA en 2011, lorsque l'on s'y attendait le moins. Un accomplissement qui lui permet aujourd'hui de ne pas faire partie du club des superstars sans bague, au côté de Charles Barkley, Patrick Ewing, Karl Malone ou John Stockton pour ne citer qu'eux.

L'Allemand a peut-être encore plus de mérite que certains de ses futurs camarades du Hall of Fame pour une raison assez simple à comprendre : il est l'une des, si ce n'est LA, superstar la moins bien entourée de l'histoire. On a adoré l'équipe des Mavs de 2006 et encore plus celle de 2011, sortie de nulle part pour sécher le Miami Heat des Tres Amigos. Mais il suffit de regarder avec combien de All-Stars Dirk Nowitzki a évolué durant son prime, et même sur l'ensemble de sa carrière, pour se rendre compte de la difficulté de sa tâche.

Entre 1998 et 2019, soit la période durant laquelle le "Wunderkind" a sévi, les Dallas Mavericks n'ont enregistré que 6 sélections pour le All-Star Game, si l'on retire les 14 de Dirk Nowitzki. Sur ces 6 sélections, quatre appartenaient à deux hommes, Michael Finley (2000 et 2001) et Steve Nash (2002 et 2003). Seuls deux autres coéquipiers du MVP 2006 sont parvenus à être All-Star sur cette fenêtre : Josh Howard (2007) et Jason Kidd (2010).

Dirk Nowitzki : pourquoi il a refusé de suivre Steve Nash à Brooklyn

La sélection de Jason Kidd, certes crucial dans la quête du titre un an plus tard, était en plus en remplacement de Kobe Bryant, blessé. Kidd, 36 ans, n'était clairement plus dans son prime. Si on veut toutefois être pointilleux, on peut considérer que J-Kidd, All-Star en 2008 sous le maillot des Nets avant d'être tradé pour 29 matches à Dallas, ajoute une 7e sélection au tableau.

Dans un classement hypothétique des meilleurs joueurs de tous les temps, ou même des meilleurs postes 4, il est probable que Dirk Nowitzki arrive plus loin que d'autres qui ont été toujours entourés, ou presque, d'autres stars ou de futurs membres du Hall of Fame.

Il ne faut pas oublier qu'il a presque toujours dû porter un poids plus important en termes de responsabilités que beaucoup d'autres stars de sa génération. Quelques années plus tôt, Patrick Ewing a connu un problème similaire. Jamais champion, le grand Pat n'a eu avec lui que quatre joueurs devenus All-Stars (une fois chacun) sous le maillot des New York Knicks : Allan Houston, John Starks, Charles Oakley et Mark Jackson.

A l'inverse, certains joueurs très banals, comme James Jones, ont eu la chance de jouer pour des équipes méchamment armées. James Jones, qui a souvent suivi LeBron James et a décroché trois bagues en sa compagnie, a vu ses coéquipiers décrocher... 28 sélections pour le All-Star Game. LeBron James et Dwyane Wade en comptabilisent 13 à eux deux.

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest