Les 5 seuls joueurs qui ont TOUJOURS été All-Stars dans leur carrière en NBA

Et non, contrairement à ce la photo indique, ni Michael Jordan, ni LeBron James, n'ont été All-Stars tous les ans en NBA durant leur carrière. Mais alors qui ?

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Stats
Les 5 seuls joueurs qui ont TOUJOURS été All-Stars dans leur carrière en NBA

Être All-Star tout au long d'une carrière, ce n'est pas donné à tout le monde dans l'histoire de la NBA. Même des monuments de leur génération comme Magic Johnson, Michael Jordan, Kobe Bryant ou LeBron James ont au moins connu une saison sans les affres du grand gala de la ligue. Ils ne sont que cinq à avoir été All-Stars tous les ans, de la première à la dernière année de leur carrière.

Mettons tout de suite à part le cas spécial de Yao Ming, qui n'a joué que 8 saisons en NBA mais a toujours été retenu grâce au vote massif des fans de son pays, même sur les saisons lors desquelles il jouait très peu. Sur sa dernière saison, le Chinois n'était apparu qu'à cinq reprises mais avait tout de même été convié au All-Star Game.

Le joueur avec la carrière la plus longue constamment auréolée de participations au All-Star Game n'est autre que Julius Erving. Dr J a joué 16 ans entre 1971 et 1987 et n'a pas manqué le moindre rendez-vous.

Jerry West a lui passé 14 saisons en NBA entre 1960 et 1974, trois de plus que Bob Pettit, la superstar de St Louis, seule équipe à avoir vaincu les Celtics de Bill Russell dans une campagne pour le titre.

Enfin, Paul Arizin, un autre membre de la liste des 75 meilleurs joueurs all-time de la NBA, a mis à profit ses 10 saisons dans la ligue (avec une pause de deux ans pour se battre dans l'armée américaine pour la Guerre de Corée) en étant lui aussi tout le temps All-Star.

Parmi les gloires à avoir manqué le cut pour une seule petite saison, on notera donc, en vrac :

  • Michael Jordan (en 1995, puisqu'il n'avait joué que 17 matches de saison régulière)
  • Larry Bird (en 1989 à cause d'une opération au tendon d'Achille)
  • Magic Johnson (pour une blessure au cartilage lors de sa saison sophomore en 1981)
  • LeBron James et Kobe Bryant (lors de leur saison rookie en 2004 et 1997)
  • Kareem Abdul-Jabbar (en 1978, à cause d'une bagarre et d'une suspension pour 20 matches)
  • Wilt Chamberlain (1970, à cause d'une blessure)
  • Bill Russell (1957, sa saison rookie marquée par 24 matches d'absence sur blessure)
  • Isiah Thomas (1993, blessé à la main après avoir frappé Bill Laimbeer à l'entraînement)
  • Bob Cousy, qui est sorti de sa retraite pour 7 matches en 1970 et a bousillé sa carte de membre du club des All-Stars incontournables.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest