12 joueurs partis trop tôt : les destins brisés de la NBA

12 joueurs partis trop tôt : les destins brisés de la NBA

Le sort et le mal-être ont frappé des joueurs NBA en activité et brisé leur destin. Retour sur l'histoire de ces basketteurs morts prématurément.

Drazen Petrovic

Artiste et shooteur d'exception à la fois, Drazen Petrovic est l'un des pionniers qui ont permis aux joueurs européens de ne plus être toisés en NBA. En 1993, au sortir de sa meilleure saison dans la ligue, le joueur des New Jersey Nets se rend en Allemagne pour un rassemblement de l'équipe nationale croate. Il ne sait pas encore s'il portera à nouveau le maillot des Nets, la direction faisant traîner les négociations autour de son nouveau contrat. Petrovic songe même à rentrer en Europe, où il reste une immense star, face au manque de considération dont il souffre en NBA de son propre aveu.

Drazen Petrovic, l'histoire du Petit Mozart du basket

Assis sur le siège passager pendant que sa compagne, le top model hongrois Klara Szalanty est au volant de leur voiture sur une autoroute bavaroise, l'arrière s'endort sans s'être attaché au préalable. Sur l'une des lignes adjacentes, un conducteur de poids lourds perd le contrôle de son véhicule et déclenche un carambolage auquel Petrovic ne survit pas, Szalanty et l'autre passagère du véhicule, une internationale turque de basket, étant sauvées à l'hôpital.

Un culte existe encore aujourd'hui autour du "Mozart" du basket, parti à l'âge de 28 ans. De nombreux joueurs d'Europe de l'Est revendiquent l'influence de Petrovic sur leur style de jeu et des pèlerinages s'organisent fréquemment sur sa tombe.

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest