93 ORL
98 TOR
96 IND
104 BOS
120 OKC
108 POR

30 raisons de suivre la nouvelle saison NBA !

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

La saison NBA 2018-2019 va débuter cette nuit ! Un moment tant attendu depuis des mois. Voilà trente raison (une par franchise) de kiffer le basket US cette année.

- Pour assister aux vrais débuts de Markelle Fultz. Le premier choix de la draft 2017 a un peu été oublié après une première saison tronquée par une blessure physique et… psychologique ? Une épaule douloureuse a fini par le faire oublier comment tirer un ballon de basket. Il a bossé tout l’été et il a fait le plein de confiance. Le moment parfait pour exploiter son potentiel terriblement intrigant.

- Pour la touche « Lob City » des Atlanta Hawks. La franchise se reconstruit autour de jeunes talents comme Trae Young, John Collins, Taurean Prince, DeAndre Bembry ou Kevin Huerter. Les deux premiers nommés devraient d’ailleurs s’éclater ensemble dans le cinq majeur. Young (l’un des sérieux candidats au ROY) est un superbe passeur et Collins un athlète finisseur capable de décoller après le pick-and-roll. Le tandem du futur pour Atlanta ?

- Pour voir comment les Boston Celtics vont faire jouer ensemble leurs cinq meilleurs joueurs. Nous sommes ravis que Brad Stevens ait tenté le pari de les aligner dès le coup d’envoi de la saison sans se soucier des positions. Jayson Tatum jouera donc ailier-fort au côté de Kyrie Irving, Gordon Hayward, Jaylen Brown et Al Horford. Et ça va envoyer ! Les Celtics ont une superbe équipe. Probablement la deuxième plus talentueuse de la NBA.

- Pour Jarrett Allen, le jeune pivot méconnu des Brooklyn Nets. Ce n’est probablement pas une future superstar mais, bordel, quel athlète ! Un jeune marsupilami capable de squatter les tops dix tout au long de la saison.

- Pour la « French connexion » des Charlotte Hornets. Tony Parker est allé rejoindre son « petit frère » Nicolas Batum et son idole Michael Jordan en Caroline du Nord. Un nouveau (et dernier probablement) chapitre de l’immense carrière de TP. Nous avons déjà hâte de voir les deux tricolores caler des runs ensemble sur quelques matches de saison régulière.

- Pour jauger l’association entre Jabari Parker, Lauri Markkanen et Wendell Carter Jr. Trois individualités que nous aimons particulièrement au sein de la rédaction. Mais leur trio nous laisse un peu sceptique. Peuvent-ils vraiment fonctionner ensemble à l’ère du « small ball » ? Premiers éléments de réponse cette saison.

- Pour les premiers pas (féroces) du dragster des Cleveland Cavaliers Collin Sexton. Le jeune enragé sera remplaçant en début de saison mais nous avons hâte de le voir ramener un peu de fougue à une franchise qui avance dans l’inconnu après le départ de LeBron James.

- Pour vérifier si la raquette formée par Blake Griffin et Andre Drummond a effectivement un avenir en NBA ou si les Detroit Pistons se sont terriblement plantés en faisant venir l’ancien All-Star des Los Angeles Clippers. Playoffs obligatoires pour leur première vraie saison ensemble.

- Pour assister à la confirmation – ou non – des Indiana Pacers, surprenants l’an dernier et encore renforcés avec l’arrivée de Tyreke Evans cet été. Mais c’est toujours la deuxième année qui est la plus difficile… il va falloir assurer, l’équipe est désormais attendue.

- Pour vivre le développement de Bam Adebayo, un jeune pivot qui a le potentiel pour s’affirmer comme l’un des rares intérieurs VRAIMENT capable de switcher sur tous les écrans. Un futur titulaire dès cette saison au Miami Heat ?

Lire la suite