Abdul-Jabbar aurait bien voulu montrer 2 ou 3 trucs à D12

Kareem aime beaucoup Dwight Howard, mais le trouve largement perfectible

FX RougeotPar FX Rougeot | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Abdul-Jabbar aurait bien voulu montrer 2 ou 3 trucs à D12
Si on pouvait utiliser la machine à remonter le temps ou si la téléportation existait, on donnerait cher pour confronter les superstars des différentes générations, genre Isiah Thomas à D-Rose, Shawn Kemp à Blake Griffin ou... Will Perdue à Brian Scalabrine. Kareem-Abdul Jabbar, lui, serait plutôt branché par un duel contre D12, histoire de lui donner deux ou trois conseils, et peut-être aussi, de voir si sa domination jadis outrancière serait d'actualité face au "M. muscles" du Magic. Oui mais voilà, on n'est pas dans "Retour vers le futur" : l'ex-pivot des Lakers a arrêté de jouer il y a 22 ans, quand le petit Dwight, alors âgé de 3 ans, se shootait à coups de biberons XXL dans sa Géorgie natale. Dans une interview accordée à l'Atlanta Journal-Constitution, dans le cadre de la promotion de son documentaire "On the Shoulders of Giants", qui raconte l'histoire des Harlem Rens (plus d'infos ici http://kareemabduljabbar.com/), Abdul-Jabbar, qui aura 64 ans le 16 avril prochain, a en effet confié son admiration pour le pivot floridien, qui reste néanmoins nettement perfectible à ses yeux (comme aux yeux de tout le monde, en fait).
"Je pense que j'aurais pu lui montrer quelques trucs qui auraient pu l'aider dans son jeu. C'est un athlète incroyable. Mais il reste quelques grosse lacunes dans son jeu, juste parce qu'il n'est pas resté assez longtemps à l'école pour mettre tout ça en place, mais c'est réellement un athlète incroyable."
Des lacunes qui coûteront peut-être cher à D12, pas du tout certain de dominer un jour autant qu'Abdul-Jabbar l'a fait en son temps, grâce à une formidable technique de jeu et à son sky hook dévastateur.
"C'était vraiment un grand frisson et une source de fierté pour moi d'être le meilleur dans ce que je faisais", ajoute la légende de Big Apple.
Toujours fan de NBA, l'ex-pivot a semble-t-il un penchant pour les meneurs, dont il faisait presque déjà la taille à 9 ans (1,63 m !).
"J'aime bien regarder jouer Dwyane Wade, Jason Kidd, Chris Paul, juste parce que leur façon de jouer est très avisée, ils connaissent le jeu. Steve Nash fait aussi partie de ce groupe de joueurs. Ils comprennent vraiment de quoi est fait ce jeu : mettre la balle en mouvement et jouer de façon à aider leur équipe à gagner des matches. Je pense qu'ils sont très cohérents dans leur jeu de passes et dans leur lecture de la défense, toutes ces choses qui semblent avoir été oubliées par les joueurs NBA d'aujourd'hui."
A bon entendeur... [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=h1yVfJs6OcI&feature=fvwrel[/youtube]
Afficher les commentaires (35)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest