Adam Silver ne veut plus de demandes de trade publiques

N.SPar N.SPublié

Le feuilleton Anthony Davis mais aussi Jimmy Butler ont fait réagir Adam Slver. Ce dernier ne veut plus que tout soit étalé dans la presse.

Depuis environ un mois, il n'y a pas un jour sans que l'on entende le nom d'Anthony Davis. Entre sa demande de trade étalée dans la presse par son agent Rich Paul, son transfert avorté aux Lakers, sa vraie-fausse liste d'équipes et le licenciement de Dell Demps, il y en a pour tous les goûts. Seulement, quelques semaines après le feuilleton Jimmy Butler, sans oublier ceux de Paul George et Kyrie Irving, Adam Silver se passerait bien de toute cette publicité quelque peu néfaste.

"Je dirais que je n'aime pas les demandes de trade et je souhaite que ça n'arrive plus. Je souhaite que tout ça soit géré derrière des portes closes. Il n'y a rien de nouveau dans cette ligue et je ne veux pas citer personne mais certains grands noms l'ont fait à certains moments de leur contrat. Cela dit, personne ne veut voir un joueur demander à partir alors qu'il est au milieu de son contrat avec une équipe."

Au passage, Adam Silver a précisé que la Ligue "devait prendre ses responsabilités face à ces situations" et que "l'idée serait de donner aux équipes la possibilité de prolonger leurs joueurs un an avant".