Al Farouq Aminu répond aux accusations d’homophobie

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Al Farouq Aminu nie catégoriquement être l'auteur des tweets homophobes publiés sur son compte Twitter il y a 6 ans.

Al Farouq AminuDepuis plusieurs années, la NBA fait particulièrement attention à ce que ses joueurs évitent tout commentaire ou déclaration homophobe. On se souvient que Rajon Rondo avait notamment été suspendu pour avoir proféré une insulte de cette nature à l'arbitre Bill Kennedy, lequel avait fait son coming out quelques jours plus tard. Aujourd'hui, c'est Al Farouq Aminu, le joueur des Portland Trail Blazers, qui se trouve dans une situation un peu embarrassante.

L'international nigérian a été obligé de s'expliquer sur des tweets à caractère homophobe datant de 2010 et 2011, et qui ont refait surface en marge du game 1 contre les Warriors. On peut notamment lire sur le compte d'Aminu des "pensées", du type :  "Si vous un colloc gay, vous pouvez vous tirer une balle", "Vous savez qu'il y a trop de gays à Atlanta quand vous découvrez qu'il y a des hotlines gays" ou encore "Je me demande comment on peut être à la fois gay et vierge", etc...

Alerté par un membre du staff des Blazers que les messages en question commençaient à faire parler, Al Farouq Aminu a joué la carte de l'incrédulité et du piratage.

"Lorsque l'on m'a informé de l'existence de ces tweets, j'ai voulu m'assurer qu'il n'y aurait pas de méprise. J'espère que ça n'a offensé personne et que personne n'a cru qu'il s'agissait de mes idées personnelles. Je suis attristé par que je connais plusieurs personnes homosexuelles et certains membres de ma famille sont homosexuels. Je n'étais que rarement actif sur Twitter à cette époque et mon compte avait déjà été hacké plusieurs fois", a expliqué Aminu dans des propos relayés par ESPN.