Face à Joel Embiid, Al Jefferson a l’impression d’être « un dinosaure »

Al Jefferson est un pivot à l'ancienne mais cela ne l'empêche pas d'être admiratif du talent dégagé par la nouvelle génération incarnée par Joel Embiid.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Face à Joel Embiid, Al Jefferson a l’impression d’être « un dinosaure »

Myles Turner rapidement sanctionné de trois fautes, Nate McMillan a appelé Domantas Sabonis à la rescousse avant de faire appel à l'expérimenté Al Jefferson pour contenir Joel Embiid. L'occasion pour l'ancien All-Star de se mesurer au phénomène et de mieux se rendre compte de la panoplie offensive dont dispose le Camerounais.

Impressionné par les talents de l'ancien Jayhawk, celui qui se considère comme "un dinosaure" n'a pas manqué de rendre hommage à son adversaire, auteur de 24 points et 10 rebonds pour son premier match en back-to-back en carrière.

« Les deux équipes jouaient en back-to-back et par chance, je n'avais joué qu'une minute la veille donc j'étais frais pour ce match. J'ai juste essayé d'être agressif et physique avec eux », a-t-il déclaré en riant avant de saluer la performance du pivot des Sixers.

« C'est un style différent mais c'est physique. Ce grand gaillard, Joel Embiid... Je suis dans cette ligue depuis un long moment et je n'ai jamais vu un gars de 2m15 qui dribble comme il le fait, qui shoote à 3-points, et qui fait tout ce qu'il est capable de faire malgré sa taille. Et c'est un super défenseur. Je ne sais pas ce qu'ils mettent dans la nourriture de ces gamins de nos jours mais c'est un style de jeu différent. C'est un style de joueur différent. »

A 33 ans, Big Al se dirige lentement mais sûrement vers la retraite. D'ici-là, on peut compter sur lui pour continuer à tout mettre en oeuvre pour mener la vie dure à la nouvelle génération.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest