Alexey Shved est déjà ciblé par les défenses

Il n’aura pas fallu longtemps aux équipes NBA pour apprendre qu’il ne faut pas laisser Alexey Shved tout seul.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Alexey Shved est déjà ciblé par les défenses
On n’en est pas encore à parler de « Shved rules », mais le rookie des Timberwolves Alexey Shved comme à attirer de plus en plus l’attention sur lui en ce début de saison. Ces derniers jours, il a notamment aligné de belles performances qui lui ont valu un traitement de faveur de la part des Celtics. Mercredi dernier à Boston, il avait commencé par rentrer un tir à trois-points lointain, tout seul, avant que Doc Rivers ne donne des consignes spéciales à son sujet. C’est le dernier tir « facile » qu’il a eu de toute la soirée. Les défenseurs sont sortis de façon de plus en plus agressive sur lui en envoyant notamment des big men sur lui en sortie de pick & roll pour gêner son tir et tenter d’être plus physiques.
« Il ne pourront pas jouer plus dur que ça », estimait Shved après coup pour relativiser.
Alexey Shved devrait cependant vite se rendre compte que les défenses peuvent être encore plus dures, surtout si les Wolves réussissent à se qualifier pour les playoffs dans un avenir proche. Mais c’est également une marque de respect. Depuis le début de l’année, l’arrière russe à démontrer qu’il pouvait être un contributeur intéressant en sortie de banc et qu’il n’avait pas peur de tenter des choses (on vous avait bien dit qu’il n’avait peu de rien).
« C’est certain que de plus en plus d’équipes le traiteront de cette façon », estime d’ailleurs JJ Barea.   « Ce match était une bonne expérience pour lui. Aujourd’hui, il a déjà progressé et il va apprendre qu’il devra accepter de prendre pas mal de coups. Mais c’est bien, c’est une bonne leçon pour lui. »
Avec ses moves, sa tenue de balle et son « corps de gelée » comme le dit Andrei Kirilenko en se marrant, Shved a les capacités de s’adapter à ce jeu physique pour punir les défenses adverses en trouvant ses coéquipiers démarqués. On a d’ailleurs hâte de voir comment Ricky Rubio et lui pourraient se compléter dans le backcourt de Rick Adelman.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest