Andre Drummond est devenu indispensable aux Pistons

Les Detroit Pistons restent sur 6 défaites de rang. Diminuée par l'absence d'Andre Drummond, la raquette est devenu une vraie passoire.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andre Drummond est devenu indispensable aux Pistons
Des fois, l’absence d’un joueur est un véritable baromètre pour mesurer son impact sur le jeu. Celle d’Andre Drummond se fait sentir de plus en plus pour les Detroit Pistons. Victime d’une fracture de fatigue au dos, le talentueux rookie est indisponible jusqu’en fin de saison. Sans lui, la raquette des Pistons prend l’eau. La franchise du Michigan reste sur 6 revers de rang, avec une moyenne de 106 points encaissés par match. Les coéquipiers de Greg Monroe se montrent incapables de bloquer leurs adversaires et concèdent un nombre affolant de paniers faciles : lors de leur cinq derniers matches, les joueurs d’en face ont tourné à plus de 50% aux tirs ! Monroe, qui avait déjà poussé un coup de gueule après la défaite face aux Clippers, ne pense pas que l’absence d’Andre Drummond suffit à expliquer les problèmes défensifs des Pistons :
« Nous devons faire mieux que ça. Nos rotations doivent être meilleures, c’est notre plus gros problème. Nous faisons la première rotation, mais la deuxième… C’est sur ce point que nous devons faire plus d’efforts, » explique-t-il au The Detroit News.
Face aux Clippers, seul Brandon Knight avait osé se mettre en travers du chemin de DeAndre Jordan lors du dunk monstrueux du pivot. Hier face aux Warriors, les Pistons ont une nouvelle fois été dominés aux rebonds (38 contre 42). Pire encore, les joueurs de Golden State ont bloqué 9 tirs contre… 0 pour les joueurs de Detroit. C’est là où l’on peut émettre un lien avec l’absence d’Andre Drummond. L’ancien joueur de Connecticut est le deuxième meilleur rebondeur de l’effectif (7,5 prises) mais aussi le meilleur contreur (1,7 block), le tout en moins de 20 minutes par matches. Ramenées sur 36 minutes, les statistiques de Drummond sont très prometteuses pour un rookie : 13,3 pts, 13,7 rbds (évidemment meilleur de l’équipe) et 3,1 blocks ! Greg Monroe reconnaît d'ailleurs l’apport énorme du jeune pivot de 19 ans :
« Il nous apporte beaucoup défensivement. Je ne pense pas que nous luttions parce qu’il est blessé. Mais il marque beaucoup de paniers faciles et protège très bien le cercle. Le fait qu’il ne soit pas là est forcément un désavantage. »
Avec Greg Monroe et Andre Drummond, les Detroit Pistons tiennent là une raquette surpuissance, complémentaire et extrêmement prometteuse. Reste à voir comment les deux joueurs vont se développer à l’avenir, mais la relève de Rasheed et Ben Wallace semble assurée.

Les statistiques d'Andre Drummond

Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 DET 50 0 19.7 0.592 0.500 0.365 2.9 4.6 7.5 0.5 0.9 1.7 0.8 2.1 7.3
Career 50 0 19.7 0.592 0.500 0.365 2.9 4.6 7.5 0.5 0.9 1.7 0.8 2.1 7.3
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest