Andre Drummond est-il l’avenir des Pistons ?

Andre Drummond a impressionné tout le monde depuis le début de la saison.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand les Pistons ont choisi Andre Drummond en juin dernier avec leur 9ème pick, ils savaient qu’ils allaient récupérer un joueur talentueux, mais ils pensaient qu’il lui faudrait un certain temps avant de commencer à s’adapter aux rigueurs de la NBA, notamment en défense. Quatre mois plus tard, non seulement Drummond a déjà confirmé que le talent était bien là mais en plus il semble s’être déjà mis dans le bain. Sur ses deux premiers matches, l’ancien joueur de UConn a fait plus que tenir le coup, il a même carrément brillé, claquant 19 pts et 10 rbds (dont 7 offensifs) aux Bucks, après avoir signé 12 pts, 6 rbds, 2 ctrs en 2 steals pour son tout premier match officiel sous le maillot de Detroit. De quoi faire taire les doutes qui avaient été émis au moment de sa draft. Il faut dire qu’à la fac, Drummond avait souvent été inconstant et que ses 29% de réussite aux lancers francs laissaient imaginer une éthique de travail plutôt douteuse.
«Monroe et Drummond sont clairement le frontcourt du futur.» Vincent Goodwill
Pour l’instant, en tout cas, Laurence Frank et ses joueurs n’ont que des bonnes choses à dire au sujet du rookie et certains commencent même déjà à laisser entendre qu’il pourrait devenir un « difference maker » pour les Pistons.
« Quand tu as un grand qui peut jouer au-dessus du cercle, à chaque fois que tu joues sur pick and roll, la défense est obligée de le respecter et ça ouvre le jeu », expliquait récemment Will Bynum.
Il faut dire qu’avec son physique et ses qualités athlétiques, Drummond a déjà rempli autant de vidéos de highlights que de cases dans les boxscores. Du coup, la question qui pourrait rapidement se poser, c’est de savoir comment profiter au mieux de son impact ainsi que de celui de Greg Monroe. Les deux joueurs évoluent pour l’instant sur le même poste et ont joué en alternance puisque Detroit regorge d’ailiers forts. Si Jonas Jerebko et Jason Maxiell donnent pour l’instant satisfaction, il n’en est pas de même de Charlie Villanueva ni d’Austin Daye (2/12 en cumulé face à Milwaukee). Coach Frank devra donc peut-être rapidement faire un choix.
« Si les performances de Drummond méritent qu’il joue plus, alors ça devrait être le cas sans que ça ne pénalise Monroe », estime le journaliste de Detroit Vincent Goodwill. « Si Drummond continue de jouer mieux que quasiment tout le monde et de montrer de belles choses en défense, ça sera difficile de trouver une raison rationnelle de continuer à le faire jouer derrière qui que ce soit. Monroe et Drummond sont clairement le frontcourt du futur, mais ce n’est peut-être pas si fou que ça d’imaginer qu’ils puissent être également le frontcourt du présent. »
Il est encore très tôt et il faudra attendre pour voir si Andre Drummond parvient à rester concentré sur le long terme (il n’a que 19 ans après tout), mais le potentiel est clairement là. Anthony Davis va peut-être avoir de la concurrence pour le titre de Rookie Of the Year finalement...  

Drummond à la fac

http://www.youtube.com/watch?v=bNvdH5Bzz_Y  

Drummond en summer league

http://www.youtube.com/watch?v=DLDnVyVthX4  

Drummond face aux Bucks

http://www.youtube.com/watch?v=WkQg65PGqSo
Afficher les commentaires (19)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest