Andre Iguodala : « Contre LeBron, c’est un challenge mental »

L'intérieur a encore livré une très bonne prestation hier soir. Salué par con coach, André Iguodala a dévoilé son arme face à LeBron James : l'abnégation.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andre Iguodala : « Contre LeBron, c’est un challenge mental »
« Quand je les entendais chanter MVP, je pensais qu'ils parlaient de Steph ». C'est en rigolant que Andre Iguodala est revenu en conférence de presse sur sa performance du Game 5 des finales NBA 2015. Ovationné par le public de l'Oracle Arena lorsqu'il tirait ses lancers-francs, et ce même si il a connu des difficultés à l'exercice cette nuit (2/11), l'intérieur des Golden State Warriors a encore réalisé un match plein, à 14 points, 8 rebonds, 7 assists, 3 interceptions et aucune perte de balle.
« Andre a encore été brillant ce soir. Il a tout fait pour nous », s’enthousiasme son coach, Steve Kerr, auprès du San Jose Mercury News. « C'est notre meilleur défenseur face à LeBron. Il prend de très bonnes décisions. Il récupère les rebonds. Il défend sur tout le monde. Rater des lancers-francs, ça arrive. Il en a raté, mais ça ne nous a pas pénalisés, et nous avons réussi à plier le match. »
Le technicien des Warriors a décidé de le placer dans son cinq de départ pour la seconde fois consécutive. « Iggy » a donc joué 42 minutes hier. 42 minutes durant lesquelles il a tenté d'assumer son rôle de « LeBron stoppeur », et de continuer cette série sur un rythme infernal malgré onze ans de carrière dans les jambes. Chez l'intérieur, la motivation est plus forte que tout :
« J'ai joué dans cette Ligue durant onze ans sans connaître ce moment et savoir à quel point c'est dur. Je suis seulement excité à l'idée de retourner sur le terrain pour jouer le plus dur possible. Que l'on perde ou que l'on gagne, je veux donner tout mon possible. Je ne pense pas qu'un trophée ou une bague soit révélateur de qui tu es en tant que personne, mais l'investissement que tu as mis pour oui. »
S'il a traversé des blessures au genou par le passé, Andre Iguodala, 31 ans, est actuellement au meilleur de sa forme, plus tranchant que jamais, et compte sur son mental pour continuer à suivre LeBron James dans le moindre de ses faits et gestes. Et ce même si le King réalise des rencontres exceptionnelles :
« C'est mental plus qu'autre chose. C'est un challenge mental, tu ne dois pas abandonner quoi qu'il arrive. Tu peux ressentir de la fatigue. Il y a eu certains moments où LeBron a pris le meilleur sur moi au contre, ou avec des shoots difficiles. Mais mentalement tu dois chercher à saisir chaque opportunité. »
Des opportunités, Andre Iguodala en a saisies beaucoup durant ces playoffs et ces finales. Au point d'être parfois annoncé comme le MVP de la série si les Warriors venaient à l'emporter.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest