Andrea Bargnani, le nouveau scoreur des Knicks ?

Les New York Knicks sont tellement désespérés qu'ils comptent désormais sur Andrea Bargnani pour assurer le scoring jusqu'à la fin de la saison...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
C'est la déprime à Big Apple où l'on attend désormais avec impatience la fin de saison afin de préparer au mieux le prochain exercice. La blessure de Carmelo Anthony conjuguée aux départs de JR Smith, Iman Shumpert et d'Amar'e Stoudemire ont plongé la franchise dans une situation désespérante, si bien que l'on se demande désormais qui sera en mesure d'assurer le scoring des orange and blue jusqu'au mois d'avril. A en croire Derek Fisher, les Knicks n'ont donc plus d'autre solution que de se tourner vers... Andrea Bargnani que l'entraîneur new-yorkais espère voir retrouver ses sensations pour devenir la première option offensive de son équipe en deuxième partie de saison.
« Il a toutes les qualités et la polyvalence pour y arriver », affirme le coach des Knicks au New York Daily News. « S’il peut afficher les mêmes moyennes de points (que Carmelo Anthony) ? Nous verrons. Il en est capable. A condition qu’il reste en bonne santé, qu’il retrouve ses repères sur le terrain et qu’il joue à fond tous les soirs, aussi bien physiquement que mentalement. Tout ce qu’il n’a pas pu faire pendant un an. »
Difficile pourtant de croire à la renaissance du géant italien, ralenti par de multiples blessures depuis son arrivée à New York à l'été 2013 et qui n'a pris part cette saison qu'à six rencontres pour des moyennes de 7,7 points par match.
« Il a montré par séquences ce qu’il était capable de faire. Mais nous ne voulons pas mettre ce genre de pression sur lui. Nous voulons que notre équipe trouve un moyen de tourner malgré les départs ou les absences. »
En fin de contrat à la fin de la saison et alors que tout porte à croire que les Knicks se sépareront de lui en juin prochain, Andrea Bargnani acceptera-t-il le challenge proposé par Derek Fisher ?
« L’attaque en triangle est basée sur la recherche du joueur démarqué », explique l'ancien numéro 1 de draft, visiblement peu enclin à endosser le rôle de leader offensif. « Donc c’est un travail d’équipe. Vous devez toujours chercher le shoot ouvert. L’objectif n’est pas qu’un joueur plante 30 points à lui tout seul. Je n’ai pas joué depuis un moment. Donc pour moi, c’est très important de continuer à jouer et à donner le maximum à chaque match. C’est tout ce qui compte pour moi. »
 
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest