Les critiques s’abattent sur Andrew Bynum

Les coaches d'Andrew Bynum au lycée à New Jersey, Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar sortent leurs vérités sur le cas Bynum...

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les critiques s’abattent sur Andrew Bynum
A peine le verdict d’une nouvelle opération tombé et c’est la débandade pour Andrew Bynum. Très discret dans les médias cette année, les personnes l’ayant côtoyé au cours de sa carrière parlent aujourd’hui pour lui. S’il n’a pas laissé une trace dans le cœur des amoureux du basket à Philadelphie, il ne paraît plus le bienvenu dans le New Jersey. Le préparateur physique de l’équipe de son lycée Jerry Smith relate l’état d’esprit des joueurs actuels vis-à-vis de Bynum.
« Tout le monde ici à l’école (Saint Joseph, Metuchen dans le New Jersey ndlr), pense la même chose : ‘Mais c’est quoi son problème à lui ? Pourquoi agit-il comme cela ?’ Il est passé de quelqu’un dont nous étions fiers à quelqu’un dont nous ne voulons plus mentionner le nom. Il était un de nos fistons préférés ici, juste derrière Jay Williams, mais les gens ne parlent plus de Bynum comme ils parlent de Jay » raconte Jerry Smith au Star Ledger de New Jersey.
Selon le préparateur physique, c’est surtout dû à un manque de maturité mentale et physique que Bynum se retrouve aujourd’hui dans une telle situation. Alors que son coach de lycée, Mark Taylor, l’avait amené à Jim Calhoun de Connecticut prêt à le signer, Bynum avait opté pour la voie royale directement. Comme beaucoup avant lui. Taylor n’a d’ailleurs plus eu de nouvelles de la part d’Andrew après son départ du lycée pour la NBA. C’est pour cette raison qu’il n’a jamais répondu à une interview concernant son ancien protégé.
« Oui, je n’ai jamais répondu à ces requêtes, parce qu’Andrew a choisi de ne pas rester en contact pour quelque raison que ce soit, donc je ne me suis jamais investi là-dedans. Je ne le déteste pas, et il continuera à jouer bien s’il est en bonne santé, et je suis sûr qu’il aura des gens pour le guider dans ces périodes. »
Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar avaient également ajouté leur grain de sel dans l’affaire Bynum. Le premier déclarait qu’il « ne supportait pas la moindre douleur, et n’a pas travaillé dur pour se rétablir », un fait peu surprenant selon Magic. Le second a été son professeur particulier pendant les années Lakers d’Andrew, et l’étudiant semblait « lassé de devoir travailler ses fondamentaux ».  Avant le début de cette saison, un ancien coéquipier de Bynum à Los Angeles avait lancé le désormais classique : « Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui aime moins le basket qu’Andrew. »
Afficher les commentaires (40)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest