Andrew Bynum entre toujours dans les plans des Sixers

Même s'il n'a toujours pas joué cette saison, Andrew Bynum est toujours considéré comme le futur de la franchise de Philadelphie par les dirigeants des Sixers.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Selon les dirigeants des Sixers de Philadelphie, le franchise suit toujours son plan A. « A » comme Andrew Bynum. Le pivot blessé au genou (on ne va pas revenir à nouveau sur l'histoire du bowling) n'a toujours pas joué un seul match pour sa nouvelle franchise cette saison mais est toujours considéré comme l'avenir de la franchise.
« Nous avons un plan A et je pense que tout le monde sait ce que signifie ce A. Et nous avons un plan B mais on ne sait pas vraiment de quoi l'avenir sera fait. Quand nous aurons notre équipe complète, si nous l'avons, nous aurons certainement plus de réponses », explique Tony DiLeo le GM des Sixers à Comcast.   « Nous voulons évaluer tous nos joueurs et nous prendrons des décisions cet été. Nous avons de la flexibilité, nous avons beaucoup de free agents, nous avons pas mal de bons jeunes joueurs et un meneur de jeu All-Star autour duquel nous pouvons construire. Nous avons plusieurs options et plusieurs directions vers lesquelles nous diriger cet été. »
Les Sixers reste confiants sur le talent du joueur à son retour de blessure.
« Quand nous parlons de plan A pour Andrew, nous savons tous de quoi il est capable sur le terrain. Il a déjà prouvé ce qu'il savait faire sur un terrain. C'est maintenant une question médicale pour savoir s'il pourra continuer à le faire. »
S'ils espèrent pouvoir récupérer un Bynum à son meilleur niveau, les dirigeants ne cachent pas, malgré tout, qu'ils attendent de voir ce qu'il va donner quand il reviendra avant de le resigner. Ils ont maintenu leur confiance en lui, en n'effectuant aucun trade significatif avant la deadline alors qu'ils étaient dans les discussions pour acquérir notamment James Harden ou Rudy Gay.
« Nous avons été en discussions avec tout le monde. Memphis quand ils ont effectué leur trade et Oklahoma City quand ils ont fait leur gros transfert, nous étions impliqués là-dedans. A la trade deadline aussi, nous parlions avec toutes les équipes. Mais, comme je l'ai dit, nous avons beaucoup de questions et peu de réponses, nous avons donc pensé qu'il était préférable de ne pas prendre de risque maintenant et d'attendre cet été pour évaluer les choses à ce moment là. »
Reste à savoir si Andrew Bynum reviendra vraiment avant la fin de la saison régulière. En attendant, avec une saison passée à attendre le retour du pivot, les Sixers pourraient bien rater les playoffs malgré une année réussie pour Jrue Holiday et Evan Turner.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest