Andrew Wiggins, un réveil qui fait la différence pour les Warriors

Andrew Wiggins, un réveil qui fait la différence pour les Warriors

Enfin adroit lors du succès des Golden State Warriors face aux Detroit Pistons, Andrew Wiggins doit absolument assumer son rôle.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

"Les Golden State Warriors ont remplacé Klay Thompson par des briques". Le titre de cette infographie, signée de la télé de Chicago, résumait assez bien le début de saison raté du duo Andrew Wiggins - Kelly Oubre Jr. Les deux jeunes talents, attendus au tournant aux Golden State Warriors, se sont montrés très maladroits sur cette entame d'exercice.

Si Oubre Jr a l'excuse de découvrir une nouvelle équipe, Wiggins a débarqué chez les Dubs l'an dernier. Malgré seulement 12 matches disputés, il a eu le temps de s'acclimater. Il devrait se trouver en mesure de faire mieux. Car sur les deux premières rencontres, il affichait tout de même un vilain 10/34 aux tirs, dont un 2/10 à longue distance.

Un bilan largement insuffisant pour un joueur attendu comme le premier lieutenant de Stephen Curry. Après une copie déjà plus intéressante face aux Chicago Bulls (19 points à 6/15 aux tirs), l'ancien des Minnesota Timberwolves a confirmé son réveil contre les Detroit Pistons (116-106).

Steve Kerr encourage Andrew Wiggins

Car si Curry a été le meilleur marqueur de son équipe (31 points), Wiggins a bel et bien été le grand artisan de cette victoire. Outre des statistiques intéressantes (27 points à 9/19 aux tirs, 7 rebonds et 3 passes décisives), le jeune homme de 25 ans a fait basculer cette partie en faveur des Californiens.

En effet, dans le 4ème quart-temps, il a été tout simplement intenable. Avec 17 de ses 27 points inscrits dans les 11 dernières minutes, Wiggins a fait vivre un enfer aux Pistons. Et même sur le plan défensif, il a affiché une belle implication avec deux contres dans le money-time.

Alors que les Pistons menaient de trois points (86-89), il n'a pas hésité à prendre ses responsabilités. Outre deux paniers de Brad Wanamaker et James Wiseman, le #1 pick de la Draft NBA 2014 a réalisé un run de grande classe avec 13 points quasiment à la suite, dont trois paniers primés.

"Il a été phénoménal. Il a tout simplement pris le match à son compte. Puis on peut dire qu'il a utilisé toutes les armes à sa disposition : des tirs à trois points, des pénétrations dans la raquette, des fautes provoquées pour se trouver sur la ligne.

Andrew a été fantastique, pendant l'intégralité de ce quatrième quart-temps", a reconnu le coach des Warriors Steve Kerr pour ESPN.

Stephen Curry pousse déjà un coup de gueule pour réveiller les Warriors

Avec ce match référence, Andrew Wiggins doit gagner en confiance. Mais aussi en régularité. Car si les Warriors veulent avoir une chance de disputer les Playoffs au sein d'une Conférence Ouest très concurrentielle, Curry a besoin d'un lieutenant efficace.

Sa confiance sera la clé

Reste à savoir si Wiggins peut réellement endosser ce rôle majeur. Tout au long de sa carrière, il a, pour l'instant, eu du mal à se montrer à la hauteur des attentes placées en lui. Certaines rumeurs le présentent comme nonchalant, ou même paresseux. A Golden State, il ne peut pas se permettre de se cacher. Pas tant qu'il sera vu comme la seconde option en tout cas.

Pour cette raison, les Dubs font le maximum pour lui maintenir une confiance totale. Malgré ses difficultés sur les deux premiers matches, il a été publiquement soutenu par Kerr et Curry. Et après cette belle partie, les deux hommes n'ont pas hésité à l'encenser.

"Je sais qu'il est plus que capable de réaliser des performances comme ça. Il doit juste se sentir plus à l'aise, par rapport aux décisions à prendre, aux tirs à prendre. Et il y a aussi sa confiance, vous savez, il doit ignorer les chiffres, les pourcentages aux tirs et tout le reste", a soutenu Stephen Curry.

Pourquoi Andrew Wiggins va cartonner aux Warriors selon Tim Hardaway

Et visiblement, le message a été bien reçu par Wiggins.

"Ça fait partie du jeu. Ceux qui ont joué un sport le savent, il y a toujours des hauts et des bas. Si tu te trouves dans le dur, la seule façon de t'en sortir c'est de continuer à tirer. Il faut insister, ça va finir par le faire. Il faut croire en toi. Ne jamais perdre confiance", a insisté Andrew Wiggins.

Pour les Warriors et Andrew Wiggins, la stratégie, pour le moment, reste simple : insister. Car les deux parties ont désespérément besoin que cette association soit une réussite...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest