Philadelphie Sixers : Wiggins à tout prix

Les Philadelphie Sixers sont tombés amoureux d'Andrew Wiggins. Ils auraient même prévu de tout faire pour obtenir le prodige canadien. Oui, c'est pour lui qu'ils perdent des matches.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Philadelphie Sixers : Wiggins à tout prix
Le « tanking » a tout de même un côté positif : on peut se permettre de rêver d’une future superstar tout en étant un peu plus optimiste que les autres franchises sur ses chances d’obtenir le gros lot. Les Philadelphie Sixers ont mis le paquet pour chopper un bon choix lors de la prochaine draft. Alors que l’équipe de Brett Brown se dirige à pleine vitesse sur un record historique de 36 défaites de suite (c’est taquin), les dirigeants réfléchissent déjà à quel joyau ils pourront piocher au sein de la prochaine cuvée. Selon Chad Ford, l’insider spécialiste de la draft pour ESPN (en général plutôt bien renseigné), les Sixers ont déjà jeté leur dévolu sur Andrew Wiggins, le prodige canadien pensionnaire de Kansas. Longtemps annoncé en première position, Wiggins a vu sa cote chuter légèrement durant la saison avant de repartir à la hausse avant le mois de mars. Bill Self, le coach historique des Jayhawks couvait intelligemment son champion avant de le faire monter en puissance (il a passé la barre des 40 points en fin de saison). Andrew Wiggins est à nouveau une tête d’affiche et on a hâte de le voir à l’œuvre pendant la March Madness. Les Sixers espèrent eux le voir rapidement sous une tunique blanche, rouge et bleue de la franchise. Il serait donc la priorité absolue, devant Jabari Parker ou Julius Randle. Des choix tout à fait logique quand l’on regarde de plus près l’effectif (humoristique) des Sixers. Le poste 5 est réservé à Nerlens Noel et la mène est la propriété de Michael Carter-Williams. Les Sixers peuvent donc bâtir un axe solide et posséder un « Big Three » en puissance avec un ailier scoreur capable de jouer sur plusieurs positions et de marquer dans différentes situations. Jabari Parker est sans doute mieux préparé qu’Andrew Wiggins mais ce dernier a plus de potentiel. Ça tombe bien, les Sixers ont le temps…
Afficher les commentaires (34)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest