Anthony Bennett, #1 de la draft et en surpoids

A quelques semaines du début de saison, Anthony Bennett est encore en surpoids. Le talentueux numéro 1 de la draft sera-t-il prêt à temps ?

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Vendredi dernier, Anthony Bennett a fait tourner le Orlando Magic en bourrique. Après un début de rencontre transparent, le joueur des Cleveland Cavaliers s’est réveillé et a pris feu pour inscrire 14 de ses 16 points dans le dernier quart-temps. L’ailier fort a réussi ses six derniers shoots, dont deux trois points et deux shoots assez improbables. En l’espace de quelques minutes, Anthony Bennett a fait oublier ses premiers pas peu convaincants en NBA mais surtout le fait qu’il soit complètement hors de forme. Juin 2013 au Barclays Center. Anthony Bennett voit son nom appelé en premier pick. Choisi par les Cavs, le rookie a été l’une des grandes surprises de la dernière draft. Quatre mois plus tard, la saison ne va pas tarder à débuter et l’ancien de UNLV est en surpoids. Son opération à l’épaule en mai dernier a retardé son processus de transition NCAA-NBA. Avant d’envisager de se faire une place dans la rotation de Mike Brown, Bennett doit régler son problème de condition physique.
« Je travaille dessus. J’essaye de jouer plus longtemps. Quand le coach me met sur le terrain, tout ce que je veux c’est jouer dur mais j’essaye d’améliorer ma condition physique. Je prends les choses au jour le jour », avait-il expliqué dans le Cleveland Plain-Dealer.
Le rookie des Cavs n’a pas pu s’adapter lors des Summer Leagues ou autre programme d’été. Résultat des courses : il n’est pas affûté alors que la saison ne va pas tarder à commencer. Mais l’avenir de la franchise ne repose pas encore sur ses épaules et le numéro 1 de la draft va avoir un peu de temps pour se remettre en forme.
« La bonne nouvelle c’est que nous avons de bons joueurs et nous ne reposons pas sur lui comme ça aurait été le cas pour certaines équipes avec leur 1er pick. Donc on peut l’intégrer doucement. Nous le laisserons progresser aussi vite qu’il peut et nous ne lui mettrons pas la pression », a précisé Mike Brown pour répondre aux critiques que doit essuyer le rookie sur son état.
La nuit dernière contre le Magic, Bennett a laissé entrevoir de très belles choses dans son jeu dos au panier et sur ses fondamentaux au shoot. Le talent et le potentiel sont là. Et quand il sera dans une forme optimale, le jeune Cav pourrait faire très mal. Pour le plus grand bonheur de Mike Brown. [youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=RSDXqEbe3UI[/youtube]
Afficher les commentaires (29)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest