93 PHI
112 WAS
107 BKN
123 TOR
133 MIA
144 HOU
116 NYK
117 NOP
104 SAS
91 MEM
124 GSW
103 LAL

Pour Jabbar, Anthony Davis et NOLA auraient dû la fermer

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kareem Abdul-Jabbar s'est retrouvé dans la même situation qu'Anthony Davis en 1975. Il avait géré la situation bien différemment.

Kyrie Irving, Kawhi Leonard, Jimmy Butler et Anthony Davis ne sont pas les premiers joueurs marquants de l'histoire à demander leur trade au beau milieu de leur contrat. Kareem Abdul-Jabbar avait déjà fait cette requête aux Milwaukee Bucks, pour ce qui est sans doute le trade le plus marquant de l'histoire, ou du moins celui avec le plus d'impact, à ce jour. Dans un entretien accordé à Alex Kennedy de Hoospshype, la légende des Los Angeles Lakers a critiqué la manière d'opérer de Davis et de son camp, prenant comme exemple sa propre situation en 1975.

"Je pense qu'Anthony Davis et les Pelicans ont déconné. Moi, j'avais de bonnes relations avec la direction des Bucks. Je n'ai pas rendu ça public. Mais je leur ai annoncé en privé que je ne prolongerai pas. Je leur ai dit : 'Faites le meilleur deal possible, moi je la ferme. Voilà où je veux aller, faites ce que que vous pouvez'. Et ils ont pu travailler discrètement et plus efficacement. Aujourd'hui, tout se retrouve dans les médias et c'est dommage parce que l'on peut faire bien plus de choses sans faire de bruit".

Kareem Abdul-Jabbar, qui a remporté un titre avec Milwaukee et cinq avec les Lakers, apprécie néanmoins le joueur qu'est Anthony Davis.

"J’aime le voir jouer parce qu'il sait tout faire et est aussi sérieux en défense. Il est capable de jouer sur pick and roll, de contrer, de prendre des rebonds. Il n'y a rien qu'il ne sache pas faire et c'est génial".

Les deux seules équipes dont Jabbar a porté le maillot en NBA, les Bucks et les Lakers, sont sur la liste supposée d'Anthony Davis pour un contrat longue durée une fois son bail actuel arrivé à expiration.