Les Pelicans n’ont jamais eu l’intention de trader Davis avant la deadline

BasketSessionPar BasketSession Publié

Selon les rumeurs rapportés un mois après l'affaire, les Pelicans ne voulaient pas transférer Anthony Davis en février et encore moins aux Lakers.

Les Los Angeles Lakers ont négocié pour rien. On comprend mieux maintenant pourquoi Magic Johnson avait le sentiment que les New Orleans Pelicans n'avaient pas été honnêtes lors des discussions que les deux franchises ont eu autour d'un éventuel transfert d'Anthony Davis. Selon Shams Charania, l'organisation implantée en Louisiane n'avait absolument pas l'intention de transférer sa superstar avant la deadline. Et encore moins aux Lakers.

Les dirigeants des Pelicans ont donc juste laissé leurs homologues californiens se ridiculiser. Les Angelenos seraient allés jusqu'à proposer Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Brandon Ingram, d'autres joueurs et plusieurs picks. Mais New Orleans avait de toute façon intérêt à attendre l'été, afin que les Boston Celtics, écartés de la course jusqu'à présent, puissent formuler une offre.