Anthony Davis évoque la transition NCAA – NBA

Anthony Davis s'est exprimé sur les différences entre le jeu pratiqué en NCAA et celui de la NBA. De précieux conseils à suivre pour les prospects à l'approche de la draft.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Anthony Davis évoque la transition NCAA – NBA
Si certains joueurs connaissent une période d'acclimatation ou que d'autres ne parviendront jamais à effectuer la transition de la NCAA à la NBA, ce n'est pas le cas d'Anthony Davis. A seulement 21 ans et moins de deux ans après avoir été drafté, le jeune intérieur représente déjà l'avenir de la grande ligue. Sélectionné pour son premier All-Star Game cette saison, l'ancien prodige de Kentucky affole les compteurs avec des moyennes impressionnantes pour un joueur aussi jeune (21,6 points et 10,4 rebonds). Et s'il donne l'impression de n'avoir connu aucune difficulté pour prendre ses marques en NBA, le premier choix de la draft 2012 comprend que certains joueurs aient du mal à s'adapter à un jeu beaucoup plus physique que celui pratiqué à l'Université.
« Il y a une grande différence de rythme et d’intensité physique », a-t-il expliqué dans une interview accordée à ESPN. « Vous arrivez ici et vous jouez contre des joueurs qui sont là depuis 16 ans ! Je pensais que ça serait beaucoup plus simple. Vous devez rapidement devenir plus costaud pour tenir votre position au poste. Vous devez progresser dès que possible. »
Le meilleur exemple pour illustrer les propos d'Anthony Davis est certainement Anthony Bennett qui lui a succédé dans la lignée des numéro 1 de draft. Arrivé blessé et en surpoids au training camp des Cavs, l'ancien d'UNLV n'a toujours pas rattrapé son retard et vit un enfer pour sa première saison chez les professionnels. Incapable de s'adapter au rythme de la NBA, le Canadien est bien parti pour être l'un des plus grands flops de l'histoire de la draft. Un destin complètement opposé à celui d'Anthony Davis qui a rapidement trouvé sa place des deux côtés du terrain. Efficace en attaque, l'ancien leader de la défense de Kentucky l'est tout autant sous son propre panier pendant que d'autres nouveaux arrivants tardent à s'intégrer aux systèmes défensifs NBA.
« La défense ne change pas vraiment. En attaque en revanche, c’est très différent. Il y a plus d’espace sur le terrain. En un-contre-un, vous avez des joueurs qui sont capables de faire beaucoup plus de choses et qui savent rentrer les shoots difficiles. En ce qui concerne les schémas tactiques, je ne pense pas que ce soit trop différent. En tout cas pas pour moi. »
Des conseils qui pourraient s'avérer précieux pour la prochaine promotion, annoncée comme la plus prometteuse de ces dernières années et pour qui Anthony Davis est sans aucun doute le meilleur exemple à suivre.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest