L’effort collectif des Hawks paye, 2-2 balle au centre

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Atlanta fait de la résistance et la série entre les Hawks et les Wizards reste équilibrée après le game 4 en Géorgie.

On pensait sans doute naïvement que les Wizards gagneraient au moins un match à Atlanta et boucleraient la série à domicile dans deux jours. C'était sous-estimer la capacité de résistance et la qualité collective des Hawks. Après un départ loupé dans le 1er quart-temps, les joueurs de Mike Budenholzer ont fait bloc et pris le dessus pour égaliser à 2-2 avant de s'envoler à nouveau pour la capitale fédérale.

Sept joueurs ont inscrit 10 points ou plus chez les locaux et cette implication plus large a déstabilisé la bande à John Wall, limitée à l'expression de son backcourt (32 points pour Bradley Beal, 22 pts et 10 passes pour Wall).

Si Paul Millsap a fait le job comme toujours (19 points, 9 rebonds et 7 passes), le réveil de Dwight Howard (16 points, 15 rebonds) a évidemment eu son petit effet. Anecdotique lors des trois premières rencontres, l'ancien pivot des Rockets s'est montré plus agressif pour interdire l'accès au cercle et empêcher les Wizards de gagner la bataille du rebond (49 contre 46) malgré les 22 prises de Marcin Gortat.

Le problème de fautes rencontré par Dennis Schröder a aussi permis de constater que José Calderon n'était pas fini. L'Espagnol a apporté son expérience au relais de l'Allemand et n'est pas étranger à la prestation solide et pleine de sang froid des Hawks dans le dernier quart-temps que les deux équipes ont débuté à égalité parfaite.

La pression est désormais sur les hommes de Scott Brooks, obligés de l'emporter devant leur public mercredi pour ne pas avoir à disputer de match-couperet en Géorgie plus tard dans la semaine.