Quel avenir pour Kevin Séraphin en NBA ?

Free agent cette intersaison, Kevin Séraphin n’a pas encore pris sa décision concernant son futur. Petit tour d’horizon de ses options.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Quel avenir pour Kevin Séraphin en NBA ?

Avec 5 saisons en NBA, Kevin Séraphin n’a pas encore pris son envol dans la grande ligue. Avec les Washington Wizards, l’intérieur français a enchaîné des hauts et des bas, mais à 25 ans il a bien l’intention de prendre un véritable tournant dans sa carrière. Malgré une forte concurrence aux Wizards, il a réalisé une saison correcte en sortie de banc avec 6,6 points, 3,6 rebonds en 15 minutes de moyenne. Malheureusement pour lui, il a été complétement oublié par Randy Wittman en Playoffs, une preuve qu’il n’était pas considéré comme un élément fort des Wizards lors des matches décisifs. Et en fin de saison, Séraphin n’a pas caché son envie de passer à l’étape supérieure en utilisant son statut de free agent lors de cet été.

« Je veux une chance d'être titulaire, je veux être dans une équipe où j'ai une chance de débuter. Si je veux vraiment apprendre - c'est facile de dire 'reste sur le banc' - mais dans le basket ou dans les autres sports, le mieux pour ça c'est d'être sur le terrain », a lâché Séraphin pour CSN.

Avec cet objectif en tête, il semble donc difficile d’imaginer Kevin Séraphin rempiler aux Washington Wizards. En tout cas, après quasiment deux semaines de Free Agency, l’intérieur n’a toujours pas pris sa décision et il est clairement l’un des meilleurs joueurs encore sur le marché. D’après les dernières rumeurs, voici les trois options probables pour Séraphin.

Les Washington Wizards

Situation salariale : Sans importance
Concurrents directs à l’intérieur : DeJuan Blair, Drew Gooden, Marcin Gortat, Khris Humphries, Nene
Rôle : Back-up
Temps de jeu : 15 minutes de moyenne

Notre avis : L’avantage des Washington Wizards, ils détiennent les droits de Kevin Séraphin et ils ont donc la possibilité de lui soumettre un beau contrat avec un salaire intéressant. Mais est-ce vraiment l’objectif de cette franchise ? Lors de cette Free Agency, ils ont essentiellement signé des contrats courts afin de garder une flexibilité salariale importante pour les prochaines intersaisons notamment pour un certain Kevin Durant. Malgré son attachement à cette formation, Séraphin n’a pas forcément intérêt à rester aux Wizards. Pourquoi ? Car Randy Wittman a clairement démontré lors des derniers playoffs que le Français n’entrait pas dans ses plans lors des rencontres importantes. Sur le papier, le secteur intérieur de cette équipe est tellement fourni avec notamment Marcin Gortat et Nene qu’il semble impossible pour l’international tricolore d’avoir un temps de jeu plus important.

Même si les dirigeants de la franchise sont toujours intéressés par ses services selon Marc J. Spears de Yahoo Sports, Séraphin n’est pas forcément la priorité puisque Drew Gooden vient de récemment prolonger avec les Wizards. Honnêtement, il serait vraiment étonnant de voir le Français rester à Washington sauf s’il n’a pas réussi à trouver une équipe capable de lui offrir un meilleur statut dans son effectif.

Los Angeles Lakers

Situation salariale : 1,4 million sous le salary cap
Concurrents directs à l’intérieur : Roy Hibbert, Julius Randle, Robert Sacre, Brandon Bass, Tarik Black, Larry Nance Jr.
Rôle : Back-up
Temps de jeu : 20-25 minutes de moyenne

Notre avis : Les Los Angeles Lakers sont sur les rangs pour Kevin Séraphin depuis le début de la Free Agency. Au départ, la franchise californienne avait de nombreux atouts à proposer avec un secteur intérieur peu fourni et une flexibilité salariale importante. Mais avec les recrutements de Roy Hibbert et Brandon Bass, les principaux arguments des Angelenos ont disparu. Pourtant, d’après les derniers bruits de couloir, les dirigeants des Lakers sont toujours sur le coup. Derrière le duo Julius Randle - Roy Hibbert, il y a de la place et Kevin Séraphin pourrait avoir une place de choix dans la rotation de Byron Scott.

Avec la situation financière des Lakers (sans sign-and-trade), Séraphin serait forcé de s’engager pour quasiment le minimum et on ne voit pas pourquoi l’intérieur ferait un sacrifice financier (il touchait plus de 3 millions de dollars cette saison) pour jouer chez les Angelenos malgré un statut plus important qu’aux Wizards. Les résultats récents de la franchise californienne n’ont pas de quoi inciter un joueur à faire un effort au niveau de son salaire. Séraphin peut espérer mieux financièrement et/ou sportivement.

Les Dallas Mavericks

Situation salariale : 10,6 millions sous le salary cap
Concurrents directs à l’intérieur : Zaza Pachulia, Charlie Villanueva, Dwight Powell
Rôle : Starter / Back-up
Temps de jeu : 25-30 minutes

Notre avis : Sportivement, c’est sans aucun doute la meilleure option pour Kevin Séraphin. Après la volte-face de DeAndre Jordan, les Dallas Mavericks sont activement à la recherche d’un pivot titulaire. Si la franchise texane vient d’effectuer un échange pour récupérer le bon vieux Zaza Pachulia, le Français a largement les moyens de concurrencer le Géorgien pour la place de titulaire au poste 5. Financièrement, même si les Mavs ont de la marge, ils vont l’utiliser pour signer Deron Williams pour deux ans avec un salaire annuel estimé à 10 millions de dollars. Autant dire que Séraphin va devoir faire un effort financier (sauf sign-and-trade encore une fois) pour rejoindre Dallas. Mais cette fois-ci, c’est une hypothèse crédible puisque le poste de pivot est faible au sein du groupe de Rick Carlisle, il aurait donc l’opportunité d’avoir un statut très important chez un prétendant pour le titre.

Le problème, c’est que Kevin Séraphin n’est pas la seule option envisagée par les Mavs. D’après les médias américains, les dirigeants texans sont actuellement en discussions avec JaVale McGee et Samuel Dalembert pour renforcer leur secteur intérieur. Sur le papier, McGee est un véritable rival pour le Français… Malgré des dernières saisons compliquées et des soucis physiques, le pivot reste un joueur intéressant avec un profil de protecteur de raquette qui pourrait faire la différence aux yeux des Texans. En tout cas, si Kevin Séraphin a la possibilité de s’engager avec les Dallas Mavericks, même pour un salaire faible, il devrait sauter sur l’occasion car il pourrait s’agir d’une énorme opportunité pour exploser en NBA.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest