Avery Bradley, chien de garde des Celtics

Mission réussie pour Avery Bradley et les Celtics qui sont parvenus à contenir Stephen Curry et empocher la victoire hier soir face à Golden State.

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Avery Bradley, chien de garde des Celtics
Plus que la victoire face aux Wariors, les Celtics ont réussi à faire redescendre Stephen Curry cette nuit. Après une série de deux matchs avec une réussite insolente au shoot (38 puis 54 pts), le meneur des Warriors a retrouvé ses « standards » dans la défaite de son équipe au TD Garden. S’il a tout de même scoré 25 pts, Curry n’a pu mettre que trois de ses onze tentatives derrière l’arc et termine avec un vilain 6/22 au shoot. Avery Bradley peut donc être fier du travail accompli. Envoyé en mission sur le scoreur des Warriors, Bradley ne l’a pas lâché d’une semelle et a infligé une pression défensive monstrueuse à Curry. En relais, Courtney Lee a également assuré son rôle de chien de garde.
« Nos arrières étaient prêts à relever le challenge. Avery a donné le ton dès le début du match », expliquait Kevin Garnett après la rencontre sur ESPN.
Quand Bradley a dû regagner le banc de Boston avec cinq fautes à son compteur dans le troisième quart-temps, c’est le génie de Doc Rivers qui a fait son effet. Le coach des Celtics a fait passer son équipe en défense de zone. Défense de zone qui a complètement perturbé le collectif des Warriors. Si l’un des objectifs principal était de limiter le jeune Curry, les Celtics se sont appliqués à mettre une grosse pression défensive collective, comme l’avait demandé RIvers.
« J’avais dit à mes joueurs que si Steph inscrivait 54 pts mais que nous gagnions, ça m’allait. Nous devions défendre sur tout le monde. »
Le travail a payé puisque les Warriors ont terminé la rencontre avec l’un de leurs plus pauvres pourcentages au shoot de la saison (34%).
« Nous avons manqué nos shoots. Nous avons perdu beaucoup de ballons. Nous leur avons autorisé trop de jeu en transition du coup. Ils ont très bien défendu », analysait Mark Jackson.
Une défaite de plus pour Golden State qui voit Utah et Houston se rapprocher dangereusement du 6èpe spot de la conférence Ouest.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest